L'homme invisible, un prédateur comme les autres
Mansplaining

L'homme invisible, un prédateur comme les autres

Frappés par une malédiction ou désireux de tester leurs propres créations scientifiques, les hommes invisibles se transforment parfois en prédateurs de la pire espèce. L'invisibilité, c'est une façon moderne et futée de parler des différentes façons d'envisager sa masculinité et la façon dont on peut choisir d'accepter ou de rejeter la domination masculine…

Un mercredi sur deux, Mansplaining observe les masculinités à travers des œuvres culturelles et des faits d'actualité. Parce que la parole masculine est dominante, sauf lorsqu'il s'agit d'interroger les privilèges des hommes.

Si vous aimez Mansplaining, pensez à l'exprimer en lui donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous, et en laissant plein de commentaires bienveillants sur les réseaux sociaux.

Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de Mansplaining). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.

Références:
Les Aventures d'un homme invisible (John Carpenter, 1992)
Mes doubles, ma femme et moi (Harold Ramis, 1996)
Hollow Man, l'homme sans ombre (Paul Verhoeven, 2000)
Invisible Man (Leigh Whannell, 2019)
Paul Verhoeven, Total spectacle (sous la direction d'Axel Cadieux, Playlist Society, 2016)
En finir avec la culture du viol (Noémie Renard, Les Petits Matins, 2018)
L'Angle mort (Patrick Mario Bernard & Pierre Trividic, 2019)

Musique: «Warm Sea», Savvier

Photo: Invisible Man / Universal Pictures

Thomas Messias

Thomas Messias Prof de maths et journaliste

Newsletters