Les nazis ont-ils inventé l'open space?
Poire et Cahuètes

Les nazis ont-ils inventé l'open space?

Dans cet épisode de Poire et Cahuètes, on se penche sur l'ouvrage de Johann Chapoutot Libres d’obéir - Le management du nazisme à nos jours (Gallimard, janvier 2020). Point Godwin en ligne de mire? Non, l'ouvrage de l'historien spécialiste d'histoire contemporaine et du nazisme consiste plutôt en une réflexion sur le management moderne développée par les nazis et qui a continué à être utilisé bien après la guerre. Est-il convainquant pour autant?

Nous en avons discuté avec Anne-Sophie Moreau, rédactrice en chef de Philonomist, le média en ligne de Philosophie Magazine dédié au monde du travail, de l'entreprise et de l'économie, et Johann Visentini, éditeur chez Arkhê.

«Chapoutot nous rappelle que les nazis étaient des jeunes gens modernes, en phase avec leur époque.»
Anne-Sophie Moreau

Poire et Cahuètes est animé par Hélène Decommer, rédactrice en chef de Slate.fr et Jean-Laurent Cassely, journaliste, chroniqueur à Slate et essayiste.

«C'est une vision complètement collapsologique du travail, on a l'impression que devoir produire un objet d'échange est quelque chose d'horrible.»
Johann Visentini

Si vous avez aimé cet épisode de Poire et Cahuètes, n'hésitez pas à nous donner la note maximale sur iTunes et ailleurs, et à parler de ce podcast autour de vous. Vos remarques et commentaires sont les bienvenus sur nos réseaux sociaux.

Suivez-nous sur Instagram et Facebook. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez aussi le Slate Podcast Club sur Facebook.

Musique: «Candelabra (Saeptem imPeC cut)», Latashá

Photo: Proxyclick Visitor Management System on Unsplash

Hélène Decommer

Hélène Decommer Rédactrice en chef de Slate.fr

Jean-Laurent Cassely

Jean-Laurent Cassely Journaliste

Newsletters