Discours sur l'état de l'Union: les vantardises de Trump toujours plus populiste
Trump 2020

Discours sur l'état de l'Union: les vantardises de Trump toujours plus populiste

Les États-Unis ont connu une séquence politique très intense cette semaine: entre le Caucus de l’Iowa ce lundi 3 février –qui a révélé un dysfonctionnement désastreux du système de décompte des voix– et le discours du président Donald Trump sur l’état de l’Union ce mardi soir 4 février. 

Le président américain a livré un discours triomphant aux airs de meeting électoral, ne mentionnant pas une seule fois la procédure d’impeachment –le Sénat devrait l'acquitter à l’issue d’un vote officiel ce mercredi 5 février– et en présence de la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, avec laquelle ses relations sont exécrables

Que faut-il retenir de ce discours, va-t-il rester dans l’histoire? Qu’est-ce que le discours sur l’état de l’Union? À quand remonte cette pratique? Quelle incidence sur la présidentielle américaine? 

Pour suivre la course à la présidentielle américaine, Slate.fr s'est associé à la newsletter «Time to Sign Off» (TTSO) et à l'Institut français des relations internationales (IFRI) pour proposer tous les mercredis le podcast Trump 2020, avec Laurence Nardon, chercheuse à l'IFRI et spécialiste des États-Unis, et Romain Dessal, fondateur de TTSO.

Suivez-nous sur Instagram et Facebook. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez aussi le Slate Podcast Club sur Facebook.

Générique: «Ghost City (Saeptem Trump Remix)», de Dmitriy Diomores

Photo: Mark WILSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Slate.fr

Slate.fr

Newsletters