Dominique, 62 ans: «Avec un prénom moins ambigu, j’aurais eu une enfance différente»
Pourquoi tu t'appelles?

Dominique, 62 ans: «Avec un prénom moins ambigu, j’aurais eu une enfance différente»

On en a un, ou deux, ou plus. Ils sont communs, originaux, chargés d'histoire, hérités d'ancêtres, religieux, inventés. On les choisit rarement mais ils peuvent forger notre identité. Parfois, on veut en changer parce qu'on les déteste, parfois ils nous vont si bien: ce sont nos prénoms. 

Pourquoi tu t'appelles? donne la parole aux Marie, Kévin, Marianne, Paule, Frankie, Kaël… pour raconter l'histoire qui se cache derrière un prénom, derrière leur prénom.

Dans cet épisode, Dominique, éducateur spécialisé de 62 ans résidant dans le Calvados, et sa mère se confient au micro de Nina Pareja.

Si vous aimez Pourquoi tu t'appelles?, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux.

Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.

Musique: «Missive», Andrew Langdon

Photo: Nick Cooper on Unsplash

Nina Pareja

Nina Pareja

Newsletters