Christiane Taubira: «La peine capitale est la négation de la dignité humaine»
Warner Brosprésente

Christiane Taubira: «La peine capitale est la négation de la dignité humaine»

En 1988, Walter McMillian, un ouvrier africain-américain, a été jugé coupable du meurtre d'une jeune femme blanche, Ronda Morrisson, et condamné à la peine de mort. Au début des années 90, il croise la route d'un jeune avocat diplômé de Harvard, Bryan Stevenson, défenseur des condamnés à tort, fraîchement installé dans l'Alabama. Leur histoire a inspiré un long-métrage, La Voie de la justice, actuellement en salle.

Le 20 janvier, la Warner Bros a organisé une conférence débat au cinéma parisien MK2 Bibliothèque autour des thématiques fortes abordées dans ce film: la peine de mort et le racisme à l’oeuvre dans le système judiciaire américain. Trois spécialistes étaient invités, Simon Grivet, historien et Nicole Bacharan, politologue, elle aussi spécialiste des États-Unis. Et Christiane Taubira, ancienne garde des sceaux de François Hollande, qui nous livre dans cet épisode ses réflexions sur la justice.

À lire aussi, «La voix de la justice, un film nécessaire».

Crédit photo : Warner

Newsletters