Pourquoi les meurtriers et stalkers de séries TV nous fascinent
Peak TV

Pourquoi les meurtriers et stalkers de séries TV nous fascinent

«Dead girls everywhere», des filles mortes partout. Dans les séries criminelles et procédurales, dans les documentaires de true crime, les femmes victimes de violences ou de meurtres sont partout à la télé. Pourtant, on retient rarement leur nom, et c'est le bourreau qui est au centre de l'attention.

De You à Hannibal, pourquoi la violence misogyne, et ceux qui la commettent, fascinent autant dans les séries télé? Quelles sont les alternatives?

Un mercredi sur deux, Anaïs Bordages et Marie Telling décortiquent sur Slate.fr les tendances et l'actualité des séries TV. Critiques, analyses et coups de cœur, elles montrent comment les séries reflètent la société… et inversement. Peak TV, c'est aussi une newsletter à retrouver tous les quinze jours.

Pour en savoir un peu plus sur le traitement des victimes dans le true crime, vous pouvez (re)lire l'article écrit par Marie Telling. 

Suivez Slate Podcasts sur Instagram et Facebook. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.

Musique: «Arpy (Saeptem PeakTV Megamix)», Dan Henig

Photo: Frank Okay on Unsplash

Anaïs Bordages

Anaïs Bordages Journaliste

Marie Telling

Marie Telling Journaliste

Newsletters