Comment Vladimir Poutine change la Constitution pour garder le pouvoir
Le monde devant soi

Comment Vladimir Poutine change la Constitution pour garder le pouvoir

Ces derniers jours, les regards se sont tournés vers la Chine et l'épidémie causée par un nouveau coronavirus. Ils se sont tournés, aussi, vers Israël, où le président Emmanuel Macron nous a offert une colère très chiraquienne contre les services de sécurité de l'État hébreux. Ils se sont tournés, enfin, vers Washington, où le procès en destitution de Donald Trump se tenait sans lui au Sénat américain.

Pendant ce temps, un homme puissant préparait son futur. Cet homme, c'est Vladimir Poutine. Ce 15 janvier 2020, lors de son discours annuel au Parlement, le président russe annonçait une réforme de la Constitution qui affaiblirait la fonction présidentielle en laissant plus de pouvoir à la Douma. Dans la foulée, le premier ministre Dmitri Medvedev démissionnait et son gouvernement avec, pour laisser la place au patron du Fisc russe, Mikhaïl Michoustine.

Pourquoi un tel choix de la part de Vladimir Poutine? Cherche-t-il à remettre les compteurs à zéro, et ainsi, rester au pouvoir? Qui est Mikhaïl Michoustine, le nouveau premier ministre?

Réponses dans Le monde devant soi, notre podcast hebdomadaire sur l'actualité politique française et internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales.

Si vous aimez Le Monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux.

Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.

Musique: «Believer (Saeptem LMDS MiniEdit)», Silent Partner

Photo: Shamil ZHUMATOV / POOL / AFP

Jean-Marie Colombani

Jean-Marie Colombani

Alain Frachon

Alain Frachon

Christophe Carron

Christophe Carron

Newsletters