Au lycée, le modèle toxique du «Vrai bonhomme»
Mansplaining

Au lycée, le modèle toxique du «Vrai bonhomme»

Pour s’intégrer dans un nouveau lycée, faut-il forcément jouer les gros durs et asseoir sa position de dominant, ou peut-on se contenter d’être soi-même? C’est l’un des questionnements d’Un vrai bonhomme, faux teen movie et vrai récit d’initiation réalisé par Benjamin Parent, qui se joint à nous dans cet épisode pour parler de la masculinité toxique pendant les années lycée.

Un mercredi sur deux, Mansplaining observe les masculinités à travers des œuvres culturelles et des faits d'actualité. Parce que la parole masculine est dominante, sauf lorsqu'il s'agit d'interroger les privilèges des hommes.

Si vous aimez Mansplaining, pensez à l'exprimer en lui donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous, et en laissant plein de commentaires bienveillants sur les réseaux sociaux.

Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de Mansplaining). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.

Références:
Un vrai bonhomme (Benjamin Parent, 2020)
Ce n’est pas un film de cow-boys (Benjamin Parent, 2011)
Le Nouveau (Rudi Rosenthal, 2015) 
The Mask You Live In (Jennifer Siebel Newsom, 2015) 
Olivia Gazalé, Le Mythe de la virilité (Robert Laffont, 2017)

Musique: «Warm Sea», Savvier

Photo: Ad Vitam Distribution

Thomas Messias

Thomas Messias Prof de maths et journaliste

Newsletters