Hommes cisgenres et enceints, un bon sujet mais de mauvais films
Mansplaining

Hommes cisgenres et enceints, un bon sujet mais de mauvais films

Sauf avancée scientifique majeure, les hommes cisgenres ne devraient pas pouvoir porter d'enfant avant quelques siècles. La fiction a pourtant tenté d'imaginer ce qui se passerait si c'était le cas… en sacrifiant hélas le sujet sur l'autel de la comédie un peu (voire très) lourde. Et si le grand film sur les hommes cis et la grossesse restait à faire?

Un mercredi sur deux, Mansplaining observe les masculinités à travers des œuvres culturelles et des faits d'actualité. Parce que la parole masculine est dominante, sauf lorsqu'il s'agit d'interroger les privilèges des hommes.

Si vous aimez Mansplaining, pensez à l'exprimer en lui donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous, et en laissant plein de commentaires bienveillants sur les réseaux sociaux.

Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de Mansplaining). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.

Références:
Junior (Ivan Reitman, 1994)
Rabbit Test (Joan Rivers, 1978)
L'annonce faite à Marius (Harmel Sbraire, 1998)
L'Evénement le plus important depuis que l'homme a marché sur la lune (Jacques Demy, 1973)
Seahorse (Jeanie Finlay, 2019)
«Qui est Thomas, "The Pregnant Man" de Secret Story 10?», Têtu
«La France condamnée pour la stérilisation imposée aux personnes trans», Têtu
«Le premier contraceptif masculin pourrait être disponible dans six mois», Slate.fr
«Désir, plaisir, contraception, MST... c'est la charge sexuelle», Slate.fr
«Aura-t-on à l'avenir des hommes enceints?», Science et Vie
«Être un homme enceint n'avait rien de spécial», Huffington Post
«Les hommes peuvent aussi savoir ce que ça fait d'être enceinte», Slate.fr

Musique: «Warm Sea», Savvier

Photo: Junior

Thomas Messias

Thomas Messias Prof de maths et journaliste

Newsletters