Sale temps pour l'OTAN?
Le monde devant soi

Sale temps pour l'OTAN?

Les 3 et 4 décembre se tiendra à Londres le prochain sommet de l’OTAN. Alors que l’organisation de défense célèbre cette année ses 70 ans, jamais elle n’a été autant remise en cause par ses membres.

Les États-Unis aimeraient s’en dégager financièrement, Erdogan en a montré l’impuissance en lançant son assaut contre les Kurdes en octobre et au début du mois de novembre, Emmanuel Macron l’a dit «en mort cérébrale» dans un entretien accordé à The Economist. Des propos qu’il a, d’ailleurs, maintenu lors d’une rencontre avec le patron de l’OTAN, Jens Stoltenberg ce jeudi 28 novembre à Paris.

L'OTAN est-elle en mort cérébrale? Les États-Unis peuvent-ils quitter l'Alliance? Quel est l'ennemi commun des pays signataires du traité?

Réponses dans Le monde devant soi, notre podcast hebdomadaire sur l'actualité politique française et internationale, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr et Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales, présenté par Christophe Carron.

Si vous aimez Le Monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux.

Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.

Musique: «Believer (Saeptem LMDS MiniEdit)», Silent Partner

Photo: Bertrand Guay / AFP

Christophe Carron

Christophe Carron

Alain Frachon

Alain Frachon

Jean-Marie Colombani

Jean-Marie Colombani

Newsletters