Quelle place pour les Amérindiens dans les États-Unis de Trump?
Trump 2020

Quelle place pour les Amérindiens dans les États-Unis de Trump?

Alors que le feuilleton de l’impeachment se poursuit, avec la conduite d’auditions très importantes au Congrès depuis 10 jours, l’actualité américaine va sans doute être assez discrète cette semaine. Car ce jeudi 28 novembre, c’est Thanksgiving –cette fête qui tient une place si importante dans le récit national américain: elle commémore ce moment où les pèlerins du Mayflower ont fraternisé lors d'un repas festif avec les Indiens après leur première récolte, en 1621 dans le Massachusetts. 

Par la suite, les relations entre les autochtones et les envahisseurs se sont dégradées, conduisant à ce qui est largement considéré comme un génocide. Mais les Amérindiens, dits aussi les «native Americans», ou «peuples indigènes», sont toujours bien présents aux États-Unis. 

Combien sont-ils aujourd’hui? Quel est leur poids dans la société américaine? Peut-on parler d'une renaissance amérindienne? Quels sont les rapports entre la communauté amérindienne et Donald Trump?

Pour suivre la course à la présidentielle américaine, Slate.fr s'est associé à la newsletter «Time to sign off» (TTSO) et à l'Institut français des relations internationales (Ifri) pour proposer tous les mercredis le podcast Trump 2020, avec Laurence Nardon, chercheuse à l'Ifri et spécialiste des États-Unis et, cette semaine, Christophe Carron, rédacteur en chef de Slate.fr.

Suivez-nous sur Instagram et Facebook. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez aussi le Slate Podcast Club sur Facebook.

Générique: «Ghost City (Saeptem Trump Remix)», de Dmitriy Diomores

Slate.fr

Slate.fr

Newsletters