Pierre, 24 ans: «À chaque éjaculation, un sentiment de dégoût apparaissait chez moi»
Première & Dernière fois

Pierre, 24 ans: «À chaque éjaculation, un sentiment de dégoût apparaissait chez moi»

En amour, il y a toujours une première et une dernière fois. Et entre les deux, un chemin qui témoigne de l'évolution de nos vies.

Pierre a 24 ans. Il croit au destin. Il se définit aujourd'hui comme gay, mais son chemin a duré plusieurs années avant qu'il n'arrive à cette conclusion. Issu du milieu rural, de «la campagne» comme il dit, il a longtemps vécu dans un village de 1.000 habitants et n'a fait son coming out qu'après avoir déménagé dans une grande ville. Si bien qu'il estime avoir eu deux premières fois: la première avec une femme, la deuxième avec un homme.

Suivez-nous sur Instagram et Facebook. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez aussi le Slate Podcast Club sur Facebook.

Générique: «Can't Sleep», Eveningland

Photo: Annie Spratt on Unsplash

Lucile Bellan

Lucile Bellan Journaliste

Newsletters