Crise des opioïdes: 130 morts par jour aux États-Unis, comment en est-on arrivé là?
Trump 2020

Crise des opioïdes: 130 morts par jour aux États-Unis, comment en est-on arrivé là?

Cette semaine, un accord a été conclu entre deux comtés de l'Ohio, d'une part, et des distributeurs et fabricants d'opioïdes, d'autre part. Ces derniers sont accusés d'avoir distribué ces antidouleurs hautement addictifs à la population, entraînant une vague de décès par surdose.

En 2017, ces antalgiques ont fait 70.000 morts aux États-Unis, soit deux fois plus que les armes à feu. Cette même année, Donald Trump avait qualifié cette crise d'«urgence sanitaire de premier ordre».

Il ne se passe pas une semaine sans que les médias américains ne mentionnent la «crise des opioïdes». Mais de quoi parle-t-on exactement? Comment ce phénomène a-t-il débuté? Quelle politique le gouvernement Trump a-t-il mise en place afin de combattre cette épidémie? Est-il possible d'enrayer ce fléau?

Pour suivre la course à la présidentielle américaine, Slate.fr s'est associé à la newsletter «Time to sign off» (TTSO) et à l'Institut français des relations internationales (Ifri) pour proposer tous les mercredis le podcast Trump 2020, avec Laurence Nardon, chercheuse à l'Ifri et spécialiste des États-Unis et Romain Dessal, fondateur de TTSO.

Suivez-nous sur Instagram et Facebook. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez aussi le Slate Podcast Club sur Facebook.

Références:
«La crise des opioïdes aux États-Unis. D'un abus de prescriptions à une épidémie aiguë», par Ivana Obradovic (Ifri)

Générique: «Ghost City (Saeptem Trump Remix)», de Dmitriy Diomores

Slate.fr

Slate.fr

Newsletters