L'hétéro-gay, cliché usé des comédies
Mansplaining

L'hétéro-gay, cliché usé des comédies

C'est l’histoire de deux mecs hétéros qui décident de faire semblant d'être gays. C’est l'histoire de stéréotypes, de blagues éculées, d'une communauté que certains continuent à singer aujourd'hui encore, avec des intentions plus ou moins louables, mais avec des résultats généralement calamiteux. Cette deuxième saison s’ouvre sur la question suivante: pourquoi les films où les hétérosexuels se déguisent en homosexuels posent-ils problème?

Un mercredi sur deux, Mansplaining observe les masculinités à travers des œuvres culturelles et des faits d’actualité. Parce que la parole masculine est dominante, sauf lorsqu’il s’agit de remettre en question les privilèges des hommes.

Si vous aimez Mansplaining, pensez à l’exprimer en lui donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous, et en laissant plein de commentaires bienveillants sur les réseaux sociaux.

Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de Mansplaining). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.

Références:
All inclusive (Fabien Onteniente, 2019)
Quand Chuck rencontre Larry (Dennis Dugan, 2007)
Épouse-moi mon pote (Tarek Boudali, 2017)
Le Placard (Francis Veber, 2001)
Merci à Fabien Randanne, journaliste à 20 minutes.

Générique: «Warm Sea», Savvier

Illustration: Détail de l'affiche du film All inclusive

Thomas Messias

Thomas Messias Prof de maths et journaliste

Newsletters