Pourquoi les grosses sont-elles les grandes oubliées du féminisme?
Le Deuxième texte

Pourquoi les grosses sont-elles les grandes oubliées du féminisme?

Dans ce quatrième épisode du Deuxième Texte, Aude Lorriaux et Marie Kirschen, accompagnées de Gabrielle Deydier, autrice d'On ne nait pas grosse se sont plongées dans Hunger, de Roxane Gay (éditions Denoël). Un essai sans concession sur la grossophobie. C'est aussi le récit d’un engrenage:Roxane Gay mange parce qu’elle veut s’enlaidir, parce qu’elle veut se protéger, se rendre intouchable aux yeux des garçons.

Pourquoi ne reconnaît-on pas la grossophobie comme une discrimination au même titre que les autres? Pourquoi les grosses sont-elles les grandes oubliées du féminisme? Pourquoi les féministes acceptent-elles de déconstruire certains de leurs privilèges, mais jamais leur privilège mince? Autant de questions qui trouvent leurs réponses dans Le Deuxième texte.

Pour suivre nos dernières sorties, rejoignez notre nouveau compte Instagram @SlatePodcasts.

Crédits
Musique générique: Vinyl's de Mæson. Contient également un chant de 30 Nuances de Noir(es), fanfare afro-féministe/CliqueTV
Instru pendant les lectures: RDVSURLA7 de Zelda Weinen.
Illustration: Couverture du livre Hunger, de Roxane Gay (éd. Denoël)

Slate.fr

Slate.fr

Newsletters