Déceler les faux-semblants
Transfert

Déceler les faux-semblants

Vous connaissez cette expression, voir midi à sa porte? Cette faculté qu’on a de parfois voir seulement ce qui nous arrange, ce qu’on a envie de voir. Ça marche pour tout et n’importe quoi. Vous n’avez pas envie d’aller chez votre psy, il vous a dit qu’il partait en vacances bientôt, vous en déduisez qu’il voulait annuler votre séance. Ce n’est pas le cas et quand il vous en parlera, la prochaine fois, vous direz «ah mince, je croyais que vous aviez annulé!».

Ça marche pour les derniers pépitos que vous avez mangé («ah je pensais que t’en voulais plus, tu avais laissé le paquet sur la table en partant»), les poubelles que vous n’avez pas sorties («ah mais je croyais que tu allais le faire, tu avais dit que tu les avais vues ce matin?») ou toutes les choses plus ou moins graves ou triviales que vous avez tellement envie d’entendre que vous les imaginez. Vous avez tellement envie d’entendre qu’il y a une solution à votre problème, que s’il n’y en a pas, vous êtes prête et prêt à croire que cette parole prononcée à la va-vite, cette personne débarquée à l’improviste dans votre vie, c’est elle la solution. C’est là que vous devenez la ou le plus vulnérable. Disposée et disposé à vous faire avoir… c’est ce qui est arrivé à Cédric et qu’il a raconté à Agathe Le Taillandier.

Cet épisode a été mixé par Jean-Baptiste Aubonnet. La musique a été composée par Maxime Daoud. Maureen Wilson était à l’édition et à la coordination. Transfert est présenté par Charlotte Pudlowski et produit par Louie Média

 

Charlotte Pudlowski

Charlotte Pudlowski journaliste, créatrice et rédactrice en chef du podcast Transfert

Newsletters