Va-t-il falloir économiser les données comme l’énergie?
Accentureprésente

Va-t-il falloir économiser les données comme l’énergie?

La quantité de données produite à l’ère du numérique croit de façon exponentielle. L’humanité produit ainsi en deux jours autant de données qu’au cours des deux derniers millions d’années. Les études révèlent des chiffres astronomiques: en 2020, l’humanité produira 350 mégaoctets de données par seconde et la taille de l’univers numérique atteindra 44 milliards de milliards de gigaoctets. Face à ce que certains nomment le «déluge de données» et qui est largement alimenté par l’Internet des objets, les entreprises sont conduites à adopter de nouvelles stratégies. Il s’agit à la fois de contrôler, de sécuriser et de stocker la masse de données qu’elles produisent ou qu’elles exploitent. En effet, la donnée est devenue une ressource en elle-même dont la valeur dépasse parfois celle des applications informatiques qui les utilisent. Enfin, le développement de data centers géants pose des problèmes de consommation d’énergie. Sans parler des questions de confidentialité remises sur le devant de la scène avec la nouvelle règlementions européenne. 

Nous avons rencontré Patrick Darmon, Directeur Exécutif Accenture Applied Intelligence France et Benelux: «C’est une peu la conquête de l’Ouest de la donnée».

À LIRE AUSSI

Explosion, tsunami ou déluge de donnes numériques? – Cité des sciences – Avril 2017

La recherche marketing face au déluge de données – Survey Magazine

Applied Intelligence, une expertise Accenture

Newsletters