Jusqu'où peut-on chercher l'amour?

©Muglück

©Muglück

Quand Didier était petit, c'est son frère jumeau, Olivier, qui avait tous les honneurs et toutes les attentions. C'est son frère qui avait plus de choses à raconter à table, plus de discussions à partager avec leurs parents. C'est son frère encore qui se promettait à un meilleur avenir. Didier lui, se sentait en décalage avec sa famille, en manque d'amour.

C'est de ce manque qu'est partie sa quête. Dans Les Fragments d'un discours amoureux, Roland Barthes écrit, au sujet du besoin d'amour, qui équivaut à un besoin d'être comblé: 

«En réalité, peu m’importent mes chances d’être réellement comblé (je veux bien qu’elles soient nulles). Seule brille, indestructible, la volonté de comblement.»

Cette volonté de comblement a si bien animé Didier qu'il l'a menée partout, dans tous les domaines où l'on peut chercher l'amour, sous toutes ses formes. 

Écoutez l'histoire de Didier, un épisode de Transfert d’Hélène Carbonnel:

Charlotte Pudlowski
Charlotte Pudlowski (736 articles)
next
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte