Politique / Monde

Qu'a tweeté Trump en cette soirée électorale?

Temps de lecture : 2 min

Le monde entier est suspendu au bec du petit oiseau de Trump. Vous ne devinerez jamais ce qu'il a tweeté à la veille de sa réélection (ou pas).

Donald Trump et son meilleur ami, son smartphone. | Saul Loeb / AFP
Donald Trump et son meilleur ami, son smartphone. | Saul Loeb / AFP

5h45

Rien.

Et on est limite inquiets.

6h50

Trump est resté mystérieusement silencieux pendant toute la journée des élections, et soudain, quelques minutes à peine après l'intervention de Joe Biden assurant que la victoire restait encore possible, voici qu'il se remet à gazouiller. «On est TRÈS haut, mais ils essaient de VOLER l'Élection. Nous ne les laisserons jamais faire. On ne peut pas voter après la fermeture des Bureaux de vote.» Puis: «Je vais faire une déclaration ce soir. Une grande VICTOIRE!»

Si rien n'est encore joué, les premiers chiffres lui sont assez favorables et la vague bleue espérée par les Démocrates n'a pas déferlé. Ce qui risque de lui faire perdre son avantage, c'est le décompte des votes par correspondance utilisés majoritairement par l'électorat démocrate.

En un seul tweet, tout est annoncé: qu'il a gagné, que cette élection est truquée, mais surtout, qu'il ne se laissera pas faire. Légalement, il a été très clair: ses avocats sont prêts à contester tout ce qui pourra l'être. Reste à savoir si ses partisan·es prendront ce message de rébellion au pied de la lettre et décideront de «ne pas se laisser faire».

En tout cas, on sait quel camp a choisi Twitter. Le réseau social a masqué le tweet de Trump accusant ses adversaires de voler l'élection sous prétexte qu'il était «contesté et susceptible d'être trompeur quant au mode de participation à une élection ou à un autre processus civique».

Qu'a tweeté Trump cette semaine?
Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 26 octobre au 1er novembre

Épisode 17

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 26 octobre au 1er novembre

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 2 au 8 novembre

Épisode 19

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 2 au 8 novembre

Newsletters

La présidentielle française s'invite dans l'hémicycle européen

La présidentielle française s'invite dans l'hémicycle européen

Alors qu'il inaugurait sa présidence tournante du Conseil de l'Union européenne, Emmanuel Macron a été vivement critiqué, à Strasbourg, par des eurodéputés de l'opposition.

Oxymores du Covid

Oxymores du Covid

L'Ukraine a une capacité de résistance que la Russie ne devrait pas sous-estimer

L'Ukraine a une capacité de résistance que la Russie ne devrait pas sous-estimer

Devant l'échec annoncé des négociations, la Russie menace de passer à l'offensive en Ukraine. Mais même si l'Ukraine cède, le contrôle du pays par Moscou est loin d'être assuré.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio