Lu, Vu & EntenduMonde

Prêter serment sur une tablette numérique, c'est possible

Étienne Goetz, mis à jour le 04.06.2014 à 21 h 21

Photo publiée par le compte twitter de l'ambassade américaine à Londres.

Photo publiée par le compte twitter de l'ambassade américaine à Londres.

Qui a dit que le papier était sacré? Certainement pas Suzi LeVine. Cette américaine a pris ses fonctions d’ambassadrice en Suisse après avoir prêté serment en posant sa main sur un écran affichant une version numérique de la constitution américaine, comme l'explique le Washington Post. «Un serment très XXIe siècle», a commenté le compte twitter officiel des diplomates américains.

Si Suzi LeVine est la première de son corps à prêter serment avec une tablette, le phénomène n’est pas nouveau aux Etats-Unis: de plus en plus de personnalités publiques ou de fonctionnaires se livrent à la version high tech de cet exercice. Et Les saintes Ecritures n’y échappent pas. En février 2013 des pompiers d’Atlantic City ont reçu leur promotion, la main sur un iPad avec une version numérique de la Bible. Personne n’avait songé à en apporter un exemplaire physique.

Même scénario dans le comté de Nassau lors de la prise de fonction d’Edward Mangano, nouveau chef de l’exécutif. Aucune Bible à l’horizon, il a fallu se rabattre sur une version numérique du livre saint.

Est-ce à dire qu’une pénurie de papier sévit aux Etats-Unis? On n’en est pas encore là, mais d’après les estimations du cabinet de conseil Pwc, un tournant devrait s'opérer en 2017. Le marché du livre papier était de 15 milliards de dollars en 2008. Il est actuellement de 10 milliards et devrait tomber à  8 milliards en 2017. Quant au marché du livre numérique, il ne cesse de grimper et devrait atteindre le niveau du livre papier en 2017.

Combien de temps faudra-t-il avant que le président des Etats-Unis ne prête serment sur une tablette? Nul ne le sait. D’autant que des nostalgiques du papier préféreront toujours une version physique des textes, à l’image de John Brennan, directeur de la CIA, qui a choisi la version papier de la constitution américaine pour sa prise de fonction.

Autre inconnue: est-ce que les textes fondamentaux, les textes de loi ou les constitutions peuvent être directement écrits numériquement sans passer par la case papier?  

Étienne Goetz
Étienne Goetz (12 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte