Lu, Vu & EntenduMonde

Au Qatar, ni shorts, ni jupes, ni t-shirts pour les touristes

Camille Jourdan, mis à jour le 27.05.2014 à 17 h 33

Aéroport de Doha, Qatar / Isabelle Chauvel via Flickr CC License By

Aéroport de Doha, Qatar / Isabelle Chauvel via Flickr CC License By

Si vous comptiez passer vos vacances au Qatar, oubliez maillots de bain, mini-jupes et shorts. La nouvelle campagne «Reflect Respect» exige que les touristes portent une «tenue décente», rapporte English Arabiya.

«Il y a certains codes éthiques et sociaux que doivent respecter les visiteurs et les nouveaux résidents au Qatar.»

Qu’est-ce qu’une «tenue décente» au juste, au Qatar? Voici quelques indications: pas d’épaules dénudées, ni de jambes non couvertes.

«Les femmes devraient éviter de porter des vêtements trop serrés, trop courts, ou transparents, tels que des mini-jupes ou des robes sans manches.»

Reflect Respect estime qu’en venant au Qatar, les touristes se doivent d’adopter les coutumes du pays. C’est ce qu’exprime le slogan de la campagne:

«Si vous êtes au Qatar, vous êtes l’un des nôtres. Aidez-nous à préserver les valeurs et la culture du Qatar.»

Cette formule s’appuie directement sur l’article 57 de la Constitution du pays, rappelle le journal britannique The Independent, Constitution principalement basée sur la Charia:

«Respecter la Constitution […], les traditions nationales et les coutumes établies est un devoir pour quiconque réside dans l’Etat du Qatar ou entre sur le territoire.»

Le chef des relations publiques du centre responsable de la campagne, Nasser Al Maliki, justifie cette campagne:

«Il y a de en plus de vêtements indécents dans les lieux publics, en particulier dans les centres commerciaux. Un tel comportement des étrangers entre en conflit avec nos traditions.»

Et des étrangers, au Qatar, il y en a, décrit English Arabiya: ils représentent 85% de la population. Le pays est également une destination prisée des touristes. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que le Qatar tente de les inciter à se conformer aux coutumes du pays: en 2012, il menait la campagne «One of US», très similaire à celle de cette année.

Reflect Respect suscite des réactions. English Arabiya en retranscrit quelques-unes, dont le commentaire d’un utilisateur de Twitter:

«C’est de cette manière que nous pouvons préserver notre religion et notre nation… Jusqu’à ce que le gouvernement adopte cette idée prônée dans la campagne, et en fasse une loi officielle.»

Mais tout le monde n’est pas du même avis, à l’image de Hammoud Brahim, un expatrié arabe qui a grandi dans la capitale qatarienne, Doha:

«Le Qatar devient un pays multiculturel, et a besoin d’intégrer les cultures des autres gens.»

D’autres milliers de touristes sont encore attendus d’ici quelques années au Qatar, notamment pour la Coupe du Monde de football en 2022. Les supporters dans les stades seront-ils obligés de bannir shorts et t-shirts?

Camille Jourdan
Camille Jourdan (139 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte