Européennes 2014Monde

FN à 25%, UMP à 20%, PS à 14%... A quoi ressemblera le Parlement européen ?

Slate.fr, mis à jour le 18.09.2017 à 17 h 57

Résultats, tendances, plateaux télé... Revivez la soirée électorale minute par minute.

Les conservateurs européens obtiendraient 212 sièges / Parlement européen

Les conservateurs européens obtiendraient 212 sièges / Parlement européen

FN à 25%, UMP à 20%, PS à 15%... Les estimations ont été publiées par les différents instituts. Les Français devaient départager 193 listes.
• La participation est en hausse par rapport à 2009. 43,5% des électeurs français ont été voter.
20 autres pays ont voté ce dimanche. 751 députés européens seront élus au total pour cinq ans.

Ce direct est maintenant terminé, merci de l'avoir suivi avec nous. A retenir de cette soirée électorale :

- 25% pour le FN, 20% pour l'UMP, 15% pour le PS... Tous les résultats. Le Parlement européen devrait être dominé par les conservateurs.

- En France, le vainqueur, c'est le FN. Le parti devrait donc envoyer 25 représentants à Bruxelles.

- Le PS désavoué avec à peine 15% des voix.

- Débandade en vue à l'UMP, Jean-François Copé ne va pas passer une bonne semaine.

- Dans le reste de l'Europe, pousée de l'extrême droite et percée de la gauche radicale dans le Sud.

- Et un eurodéputé néonazi devrait être désigné en Allemagne.

23h59 «La France FN», c'est la une de Libération ce lundi après la percée du parti de Marine Le Pen qui n'hésite plus à se présenter comme «le premier parti de France». Pourtant, comme le démontrait le journaliste Jean-Baptiste Daoulas sur Slate il y a quelques jours, il n'a aucune raison de l'affirmer.

Et à la une du Parisien :

23h50 On commence à comprendre à quoi ressemblera le Parlement européen. Mais si la France avait le même système électoral de l'Allemagne par exemple, quatre partis supplémentaires auraient pu obtenir des sièges de députés à Bruxelles.

23h43 En 2009, les écologistes avaient obtenu 16,48% des voix. Aujourd'hui, ils ne dépassent pas les 10%. Est-ce que c'est l'absence de Daniel Cohn-Bendit qui a pu jouer ? A 70 ans, il a décidé de ne pas se présenter à cette élection, mais son influence restera importante au Parlement. «Je me suis bien amusé», disait-il au Monde il y a quelques jours.

23h37 Un peu de LOL dans cette triste soirée marquée par la percée du FN. Notre confrère du Monde, Maxime Vaudano, moque l'invitation de l'écrivain Marc Lévy (vous savez, Marc Lévy) sur le plateau de France 2 pour commenter ces résultats.

23h29 Le candidat à la présidence de la Commission européenne Jean-Claude Juncker annonce la victoire des conservateurs européens. Il pourrait prendre la place de José Manuel Barroso.

23h23 Le score du FN en France concentre l'attention des médias français et européens mais quelles sont les tendances qui se dégagent dans le reste de l'Union européenne ? Poussée de l'extrême droite et percée de la gauche radicale au sud, notre journaliste Andréa Fradin fait le point.

23h09 Il n'y a pas qu'en France que les anti-Europe sont en tête. Selon les estimations relayées par la BBC, l'UKIP recueille presque autant de voix que le Labour. En 2012, nous avions publié un portrait de ce jeune parti.

22h47 A quoi pourrait ressembler le futur Parlement européen ? Un (beau) widget made in Bruxelles permet de se faire une idée. Passez votre souris sur les différentes couleurs pour connaîtres les estimations des partis. 

22h45 1968, 1993, 2002... Avant celle de ce soir, le PS avait déjà vécu des défaites traumatisantes.

22h41 Quel pays a le plus participé à ce scrutin européen ? L'Italie et la Belgique (le vote obligatoire a dû aider). Le Parlement publie une carte sur son compte Twitter.

22h35 Le parti populaire européen revendique la présidence de la Commission européenne via le compte Twitter de Jean-Claude Juncker.

22h24 Pendant que la plupart des médias européens interprètent le score du FN à 25% comme un message anti-Europe des Français, le Huffington Post allemand évoque un retour de l'Union européenne, a repéré notre journaliste Vincent Glad sur Twitter.

22h11 Depuis l'annonce du score à 25% du Front national, vous êtes nombreux à dire votre déception :

22h07 En Allemagne, un néo-nazi devrait très probablement obtenir un siège d'eurodéputé au Parlement européen. Qui est-il ? «Udo Voigt est surtout connu en Allemagne pour ses dérapages verbaux et ses prises de position radicales, qui lui ont valu plusieurs condamnations pour incitation à la haine raciale», rappelle notre journaliste Annabelle Georgen depuis Berlin.

21h53 Les jeunes ont boudé les urnes. Selon l'institut de sondage Ipsos, seuls 27% des moins de 35 ans ont participé contre 60% des personnes âgées de 60 ans et plus.

21h50 43,11%, c'est le taux de participation de toute l'Union européenne, selon l'institut TNS. En 2009, il était de 43%.

21h46 L'UMP a réuni 20% des voix, un score décevant pour le parti de Jean-François Copé. Notre journaliste Olivier Faye estime que c'est une claque pour le président du parti qui s'est exprimé après l'annonce des résultats :

21h20 Le score du FN à ces élections européennes fait la une de nombreux médias européens.

(21h18 Pause : la rédaction de Slate.fr mange pendant quelques minutes afin de pouvoir vous informer plus tard ce soir.)

21h15 UMP en tête, FN en deuxième position en Ile-de-France, les estimations selon IPSOS

21h10 Un petit malin s'est amusé à lancer un faux compte Twitter de Dany Boon ce soir alors que la classe politique évoque le choc du score du FN. Ce compte est un faux. Sur la page Facebook officielle de l'humouriste, un autre compte Twitter (inactif) est mis en avant.

20h50 Manuel Valls évoque un séisme, un choc. 

Le Premier ministre affirme : «Aucun d'entre nous ne peut se dérober à ses responsabilités» et «reconnaît un score médiocre» pour la majorité. «Beaucoup d'entre vous ont l'impression que vos efforts ne payent pas.» Il explique : «C'est pour cela qu'il y a huit semaines [après les municipales] que François Hollande m'a nommé Premier ministre». «Oui, nous vivons notre crise de confiance.» 

20h36 4,8 millions de votes pour le parti de Marine Le Pen ce 25 mai, selon les premières estimations. Le FN obtient le même nombre de voix que Jean-Marie Le Pen lors du premier tour de l'élection présidentielle en 2002.

20h29 Marine Le Pen s'est exprimée brièvement après les premières estimations qui donnent son parti en tête aux élections européennes. "C'est un immense honneur", un "désir d'indépendance des Français", elle estime que François Hollande doit dissoudre l'Assemblée nationale pour qu'elle soit "représentative". Son père, Jean-Marie Le Pen, souhaite la même chose, dit-il au micro de France 2. Le porte-parole, Stéphane Le Foll, a d'ores et déjà rejeté cette possibilité.

20h26 Non, le FN n'est pas le premier parti de France mais le parti de Marine Le Pen (en tête selon les estimations) n'hésite pas à l'afficher.

20h19 : Nicolas Dupont-Aignan heureux, Jean-Luc Mélenchon triste. Sur Twitter, les politiques réagissent aux premières estimations à l'issue de ces élections européennes.

20h08 Combien d'eurodéputés pour le FN, l'UMP, le PS au Parlement européen ? Les premières projections du nombre de sièges obtenus par les différents partis selon IPSOS-Steria (relayé sur Twitter par une journaliste du Monde) :

 

 

FN : 23 à 25 sièges

UMP : 18 à 21 sièges

PS : 13 sièges

UDI-Modem : 6 à 8 sièges

EELV : 6 sièges

 

20h FN à près de 25%, UMP à 20%, PS à 14%, les premières estimations des différents instituts de sondage donnent le parti de Marine Le Pen en tête. (NB : ce n'est pas le premier parti de France)

 

- Premières estimations CSA

FN : 25,0%

UMP : 20,6%

PS-PRG : 14,1%

UDI-Modem : 9,8%

EELV : 9,0%

FG : 6,4%

Divers Gauche : 3,4%

- Premières estimations nationales IPSOS

FN : 25,7%

UMP : 20,7%

PS : 15%

UDI-Modem : 9,3%

EELV : 8,8%

FG : 6,3%

Debout La République : 3,9%

Nouvelle Donne : 3,1%

- Harris Interactive

FN : 24,2

UMP : 20,6

PS : 14, 1

UDI-Modem : 10, 4

EELV : 9,7

FG : 6,3

Debout La République : 4

Nouvelle Donne : 2,9

- Par circonscription : 

> Nord Ouest, estimations IPSOS

FN (Marine Le Pen) : 32,6%

UMP (Lavrilleux) : 17,8%

PS (Pargneaux): 12,1%

UDI-Modem : 10%

EELV : 7,1%

FG : 6,3%

> Ouest, estimations IPSOS

UMP : 19,7%

FN : 18,2%

PS : 16%

UDI : 13%

Bonnets rouges : 2,7%

> Massif central

FN : 24,2%

UMP (Hortefeux) : 20,5%

PS (Denanot) : 16%

UDI-Modem : 10,5%

FG : 8,1%

ELLV ; 6,2%

> Sud Ouest

FN (Aliot) : 23,7%

UMP (Alliot-Marie) :  18,8%

PS : 17,2%

EELV (Bové) : 11,2%

FG (Mélenchon) : 8,9%

UDI : 7,9%

19h47 L'abstention estimée à 57,5% selon Ifop Fiducial.

19h28 Les premières estimations n'ont pas encore été rendues publiques mais, comme à la présidentielle et aux municipales, le hashtag #RadioLondres marche à plein sur Twitter. Les indices sont assez clairs... Il est beaucoup question de la couleur bleu marine.

 

 

 

 

 

 

19h20 Toutes les premières estimations ont été compilées par le site Electionista pays par pays. Notamment celles des différents partis en France.

19h Quelle circonscription a le plus voté ? C'est le Massif-central Centre qui l'emporte avec un taux de participation à 37,99%, annonce le ministère de l'Intérieur. 

 

18h20 Les premières estimations de résultats commencent à tomber dans des pays où le scrutin est clos. En Allemagne, la CDU, le parti d'Angela Merkel, arriverait en tête avec près de dix points d'avance sur le SPD, son partenaire gouvernemental. En Grèce, le parti de gauche radicale Syriza pourrait sortir vainqueur du scrutin.

17h55 À quelques minutes de la fermeture des premiers bureaux de vote en France métropolitaine, les différents instituts prévoient tous une participation en hausse par rapport à 2009, entre 42,5% et 44%.

17h A 17 heures, la participation en métropole s'élève à 35,07%, contre 33,18% en 2009 et 33,4% en 2004. S'il faut toujours prendre ces chiffres avec prudence, il est donc possible que la participation dépasse celle de 2009, qui était de 40,63%.

15h Le Front national a publié un communiqué virulent pour dénoncer «de très nombreux dysfonctionnements» liés à «l’absence de bulletins de vote du Front National, ou la présence de bulletins de vote du Front National ne correspondant pas à la circonscription électorale du bureau concerné» dans plusieurs villes. «Le ministère de l’Intérieur a choisi de tenter d’empêcher la victoire du Front National en lui interdisant simplement de concourir en certains endroits du territoire», ajoute le parti, dénonçant «une entrave gravissime à la démocratie».

14h Nous vous parlions vendredi de la pub très «patriote» du SPD allemand incitant ses compatriotes à voter en sa faveur pour avoir un président de la Commission allemand, Martin Schulz. Et bien, un des autres candidats à la présidence, le Belge Guy Verhofstadt, y a répondu de son propre slogan: «Les Allemands méritent le meilleur président de la Commission. D'où qu'il vienne.»

12h Selon le ministère de l'Intérieur, le taux de participation à midi est en légère hausse par rapport à 2009, à 15,70% contre 14,81%. Attention cependant: en 2009, le taux à midi était supérieur à celui de 2004 (13,65%) mais la participation avait été inférieure de 1,5 point au final. Le taux de participation à 17h donnera probablement une indication plus fiable.

10h35 Intéressante analyse du blogueur Ronny Patz sur la façon dont les différents partis européens vont tenter de façonner à leur profit le discours médiatique sur les résultats, sachant qu'aucun parti ne disposera de la majorité absolue du Parlement européen:

«La question la plus fascinante va être: est-ce que les deux camps [le camp Schulz et le camp Juncker, ndlr] vont tenter de façonner un message commun [...] ou est-ce qu'ils vont se battre sur l'interprétation des résultats? Et si c'est le cas, Guy Verhofstadt entrera en jeu en tant que faiseur de roi.»

10h25 Les élections européennes, c'est aussi la politique en VO dans pas mal de langues qu'on pratique rarement. Ici, le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, le Finlandais Olli Rehn, annonce son programme du jour: voter et regarder la finale du championnat du monde de hockey Finlande-Russie.

10h15 Qu'est-ce qui est pire aujourd'hui: oublier de souhaiter la Fête des mères ou oublier de voter? Après ce tweet du ministère de l'Intérieur, on lance le débat.

10h Le quotidien El Pais a publié hier soir deux entretiens avec les deux principaux candidats à la tête de la Commission européenne, l'Allemand Martin Schulz et le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker. Le premier, rencontré dans un avion au départ de Vienne, se met à chanter à pleins poumons un air d'opéra («Si cette scène passe à la télévision, je vais perdre 500.000 voix») avant de se faire plus sérieux, notamment pour parler de la marge de manœuvre des chefs d'État et de gouvernement: «Le Conseil européen ne pourra pas sortir de sa manche un nom plus "gérable", favorable à ses intérêts.»

Le second, que le quotidien compare à un personnage d'une nouvelle de Raymond Carver (une pointe d'inquiétude sous la sérénité...) tient le même discours: «Ce sont les citoyens qui vont dire à Cameron qui sera le président de la Commission. Le contraire serait un échec démocratique.»

9h15 Il n'y a pas que des élections européennes aujourd'hui, mais aussi une élection présidentielle en Ukraine, que le Parlement européen a souhaité «pacifique et démocratique».

8h25 Sans trop s'avancer, on peut d'ores et déjà dire que la France n'aura pas le pire taux de participation de l'Europe des 28: en Slovaquie, il s'annonce en-dessous de 20% et le commissaire européen Maros Sefcovic a expliqué qu'il avait peur que son pays ne continue de détenir le «record» en la matière (19,64% en 2009). Et en France? Le record à la baisse, également établi en 2009, est de 40,63%.

8h00 Le scrutin vient d'ouvrir en France métropolitaine, et sera clos à 20h dans certaines villes. Près de 46 millions d'électeurs sont appelés aux urnes pour départager 193 listes dans huit grandes circonscriptions sur l'ensemble du territoire. Une partie des électeurs des circonscriptions Outre-mer (Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Guadeloupe, Martinique, Guyane, Polynésie française) et Île-de-France/Français de l'étranger (les bureaux de vote du continent américain) votaient dès samedi afin de ne pas avoir à voter après l'annonce des résultats en métropole.

Vingt autres pays votent aujourd'hui. Le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Slovaquie, la République tchèque, la Lettonie, Malte et l'Irlande ont déjà voté entre jeudi et samedi. Les électeurs de l'UE doivent désigner 751 eurodéputés au total.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte