C'est dans l'actu / Monde

Une fusillade à caractère antisémite fait quatre morts au Musée juif de Bruxelles

Temps de lecture : 2 min

Devant le Musée juif de Bruxelles, le 24 mai 2014. REUTERS/Éric Vidal.
Devant le Musée juif de Bruxelles, le 24 mai 2014. REUTERS/Éric Vidal.

Une fusillade à caractère antisémite a fait quatre morts, dont une Française, samedi 24 mai, au Musée juif de Belgique à Bruxelles. Selon la Libre Belgique, une voiture de marque Audi s'est garée en double file devant le musée vers 15h45:

«Le conducteur est [...] sorti de la voiture, a déposé deux sacs par terre puis a ouvert le feu sur des passants. Il est ensuite remonté dans son véhicule pour prendre la fuite.»

Marc, un témoin cité par RTL-TVI, a expliqué avoir «entendu des bruits qui ressemblaient à des coups de feu, certainement une demi-douzaine de coups de feu. Ensuite plus rien pendant une petite minute, ensuite les coups de feu ont repris de nouveau, une demi-douzaine de coups de feu.»

Un autre témoin, Alain Sobotik, a déclaré à l'AFP avoir vu «deux corps» dans le hall d'entrée:

«Il y avait une jeune femme, avec du sang sur la tête. Elle tenait encore un dépliant dans les mains, on aurait dit une touriste. Un peu plus loin à l'intérieur, il y avait un monsieur étendu. Un pompier palpait sa carotide, mais je pense qu'il était mort.»

Les quatre victimes de la fusillade sont un couple de touristes israéliens, le préposé à l'accueil et une bénévole. Un suspect a été interpellé samedi soir, avant de passer sous statut de témoin. Le parquet de Bruxelles a expliqué dimanche que «l'auteur était seul, armé et bien préparé».

«J'ai entendu les coups de feu, je me suis précipité et j'ai vu les corps par terre», a déclaré aux médias belges le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders, qui se trouvait dans le quartier au moment du drame. La ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet a elle indiqué que «tout porte à croire qu'il s'agit d'un attentat antisémite» et le bourgmestre de Bruxelles Yvan Mayeur a estimé qu'il s'agissait «probablement [d']un acte terroriste».

Le cabinet du Premier ministre Elio Di Rupo a dénoncé «une attaque contre la communauté juive et une attaque contre les valeurs de [la] démocratie» belge. En déplacement à Tulle pour voter, François Hollande a estimé que le «caractère antisémite» de la fusillade «ne fait pas de doute».

Le président du Centre de coordination des organisations juives de Belgique Maurice Sosnowski a lui évoqué le «premier attentat anti-juif à Bruxelles depuis la Seconde Guerre mondiale» et a fait le rapprochement avec l'affaire Mohamed Merah. Interrogé par l'AFP, le président de la Ligue belge contre l'antisémitisme Joël Rubinfeld a lui estimé que «l'assassin est entré délibérément dans un musée juif. [...] Cela devait hélas arriver, il y a eu une libération de la parole antisémite. C'est le résultat inévitable d'un climat qui distille la haine».

D'après la RTBF, «tous les événements liés au monde juif à Bruxelles sont annulés». Le Soir note que «cet attentat intervient quinze jours après la tenue avortée à Anderlecht d’un "Congrès européen antisioniste", dont les orateurs invités étaient des antisémites notoires».

Jean-Marie Pottier Rédacteur en chef, responsable de la newsletter politique «Le Jour d'après». Auteur de «Indie Pop 1979-1997» et «Ground Zero. Une histoire musicale du 11-Septembre» (Le Mot et le Reste).

Newsletters

«Chère Agnès Buzyn, contre le fléau du tabagisme, encore un effort!»

«Chère Agnès Buzyn, contre le fléau du tabagisme, encore un effort!»

Ministre des Solidarités et de la Santé, vous venez, enfin, d’annoncer la gratuité des médicaments du sevrage tabagique. Merci. Il vous reste encore à sortir de votre déni des vertus de la cigarette électronique. Des dizaines de milliers de vies sont en jeu.

Il y a 300 pétitions en faveur de Snowden sur Change.org, pas sûr que la dernière change la donne

Il y a 300 pétitions en faveur de Snowden sur Change.org, pas sûr que la dernière change la donne

...

Que sont devenus les animateurs du Printemps de Pékin?

Que sont devenus les animateurs du Printemps de Pékin?

Le responsable du syndicat étudiant de l’Université de Pékin est devenu «un banquier milliardaire».

Newsletters