Smart CitésMonde

Carte interactive: comment IKEA a conquis le monde

Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 09.05.2014 à 11 h 11

Source: Mike Barker

Source: Mike Barker

Designer et concepteur d'applis numériques, Mike Barker est un geek prolifique et inspiré. Il vient de mettre en ligne une carte des implantations de magasins IKEA dans le monde, des origines à nos jours. 

L'entreprise est créée en Suède en 1943 mais l'ouverture du premier magasin n'aura lieu que quinze ans plus tard, en 1958, à Älmhult, bientôt suivie d'Oslo (1963). Dans les années 70, une pluie de IKEA s'abat sur la Scandinavie et l'Europe centrale et, dès 1975, l'enseigne s'étend hors de l'Europe, à Hong Kong et à Sydney. Sa première ouverture nord-américaine a lieu à Vancouver (Canada), en 1976. En 1981, l'enseigne pénètre le marché français à Bobigny, puis en 1985, le marché américain avec une première ouverture à Philadelphie.

Il existe aujourd'hui 313 magasins possédés par IKEA ou franchisés, couvrant 38 pays. Comme le relate le site Boursier.com, le directeur général d'Ikea France, Stefan Vanoverbeke, a déclaré à la presse fin 2013 que l'entreprise poursuivait l'objectif d'avoir 40 magasins en France en 2020, contre 29 actuellement. Une ouverture à Clermont-Ferrand est prévue pour août 2014.

IKEA a fait face à une baisse de sa fréquentation et de son chiffre d'affaires en France en 2012-2013, une première depuis son implantation hexagonale au début des années 80, précise le Huffington Post.

A partir de la carte des implantations françaises de 2010, les géographes Jonathan Musereau et Solène Gaudin avaient analysé finement, dans la revue Espaces Temps, la stratégie territoriale du géant suédois: une carte qui «permet de revisiter, un peu trop parfaitement, écrivent-ils, les grands classiques de nos enseignements, tels que “Paris et le désert français”, la “diagonale du vide”, les “métropoles d’équilibre”, le poids pesant des aires urbaines dans l’appareil commercial ou encore “l’héliotropisme azuréen”».

En tout cas jusqu'à récemment: une fois les plus grands bassins de population conquis, IKEA a du revoir son pilier stratégique d'origine, implanter un magasin dans une zone couvrant 1 million de personnes en une heure de voiture. Une «dispersion» et un «étalement» des magasins s'observe depuis le début des années 2000, avec des ouvertures dans des zones moins densément peuplées.

Tout en améliorant son quadrillage de la région parisienne, IKEA ouvre à Dijon et Saint-Etienne en 2005, Hénin-Beaumont en 2007, Brest, Rennes, Rouen et Tours en 2008, Reims et Avignon en 2010, Caen en 2012. Il entend désormais mailler tout le territoire pour que 80% des Français soient à une heure en voiture d'un magasin... Njut?

Jean-Laurent Cassely
Jean-Laurent Cassely (990 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte