C'est dans l'actuMonde

Monica Lewinsky sort de son silence sur sa relation avec Clinton

, mis à jour le 07.05.2014 à 9 h 43

Le magazine américain Vanity Fair publiera jeudi un texte signé Monica Lewinsky racontant sa vie et sa relation avec Bill Clinton en 1995. Voici un des extraits que le magazine a publié en teaser:

«Oui, évidemment, mon patron a profité de moi, mais je resterai ferme sur un point: c’était une relation librement consenti. S’il y a eu abus, c’est venu par la suite, quand je suis devenu le bouc émissaire, pour le protéger. L’administration Clinton, les sbires du procureur indépendant, les responsables politiques des deux côtés, et les médias… tous m’ont marquée.»

Lewinsky est restée silencieuse pendant près de 20 ans («J'ai été si silencieuse qu'on a beaucoup dit que les Clinton avaient dû me payer. Pourquoi sinon aurais-je refusé de parler? On ne pourrait pas être plus éloigné de la vérité», écrit-elle dans Vanity Fair. Mais alors pourquoi est-elle sortie de son silence ?

Parce qu’elle a été marquée par le suicide, en 2010, de Tyler Clementi, un étudiant à l'université de Rutgers, victime de cyber-harcèlement. Agée aujourd’hui de 40 ans, la plus célèbre stagiaire des Etats-Unis dit qu'elle veut aider «les victimes d'humiliation et de harcèlement en ligne» parce qu’elle a été «peut-être la première personne avoir été mondialement humiliée via l'Internet.»

La publication de ce texte intervient au moment où Hillary Clinton, l’épouse de Bill, devenue depuis sénatrice puis secrétaire d’Etat lors du premier mandat de Barack Obama, se prépare sans doute à entrer en campagne pour la présidentielle 2016. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte