Sciences / Monde

L’endroit le plus sûr pour une centrale nucléaire? En plein milieu de l’océan

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran MIT / YouTube
Capture d'écran MIT / YouTube

En 2011, à Fukushima, un tremblement de terre suivi d'un tsunami avaient causé la plus grande catastrophe nucléaire depuis l’explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl, en 1986.

Depuis, des chercheeurs tentent de trouver une solution pour éviter que ce type d’événement ne se répète. Et le MIT semble en avoir trouvé une.

Sur Engadget, on apprend que l’endroit le plus sûr pour une centrale nucléaire serait au milieu de l’océan. Dans une vidéo publiée par le Massachusetts Institute of Technology (M IT) Jacopo Buongiorno, un maître de conférences en science nucléaire et en ingénierie, explique que cette solution combine trois aspects positifs.

«Les tsunamis et les tremblements de terre ne sont plus une source de risques pour la centrale nucléaire. L’océan agit comme un bouclier pour les ondes d’un tremblement de terre. Et les vagues du tsunami, dans les eaux profondes (environ 100 mètres) ne sont pas grandes. Ce n’est donc plus un risque pour la centrale. Et l’océan peut être utilisé comme un système de dissipation thermique pour refroidir les réacteurs, même après leur mise à l’arrêt.»

Dans son article, Sean Buckley émet cependant une réserve à cette idée.

«Le concept est prévu pour empêcher des désastres naturels, mais certaines des idées sont dangereuses en elles-mêmes. Buongiorno décrit une situation d’urgence où la centrale évacuerait des gaz radioactifs dans l’océan plutôt que dans l’air. Bien que cela protège les populations qui vivent aux alentours, cela reste une attitude discutable en termes de protection de l’environnement.»

Pour le moment, tout cela reste à l’état de projet du côté américain. Mais les Russes ont déjà commencé. En juillet 2013, Russia Today expliquait que cette première centrale nucléaire flottante devrait commencer à fonctionner en 2016.

«Dans trois ans, la Russie aura la première centrale nucléaire flottante, capable de produite de l’énergie et du chauffage dans des régions difficiles d’accès, ainsi que fournir de l’eau potable dans des régions arides.»

Grégor Brandy Journaliste

Newsletters

Le poisson-lion, l'espèce qui menace la biodiversité en Méditerranée

Le poisson-lion, l'espèce qui menace la biodiversité en Méditerranée

Originaire du Pacifique Sud et de l'océan Indien, ce prédateur redoutable dévaste les écosystèmes marins.

Boire du thé vert ne réduit pas les risques de cancer

Boire du thé vert ne réduit pas les risques de cancer

On prête au thé, et notamment au thé vert, d'innombrables vertus. Pourtant, aucun effet n'a jamais été mis en évidence chez l'être humain.

Nous détruisons la planète, ne nous étonnons pas si les animaux nous mangent

Nous détruisons la planète, ne nous étonnons pas si les animaux nous mangent

En dégradant la nature, nous nous exposons à en devenir les victimes.

Newsletters