Monde

Où se déroulera le prochain génocide?

Temps de lecture : 2 min

Carte des prévisions des régions à risque
Carte des prévisions des régions à risque

Alors que l'on commémore depuis le 7 avril les 20 ans du génocide rwandais, des chercheurs de l'université de Sydney en Australie, ont créé un modèle prédisant quels pays sont les plus susceptibles de connaître des violences massives et ciblées à l'avenir.

Connu comme le Atrocity Forecasting Project (Projet de prévision des atrocités), le modèle met en jeu plus d'une douzaine de «variables d'instabilité», selon le site Defense One, qui rapporte l'information. Parmi ces variables: des statistiques sur les guerres civiles, les changements de régimes, le taux d'homicide, ou encore le cas de génocides précédents.

«C'est un outil similaire à celui financé par le Pentagone, le Integrated Crisis Early Warning System (ICEWS), un outil regroupant des données, utilisé pour prévoir toutes sortes d'urgences internationales», précise Defense One.

Les dernières prévisions de l'Atrocity Forecasting Project ont été très précises. Testé de manière rétrospective pour évaluer sa pertinence, l'outil a été appliqué aux années 1988 à 2003 et les résultats ont été justes à 90,9%, prévoyant notamment les événements du Rwanda, de Yougoslavie ou du Soudan.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

D'ici 2015, la République centrafricaine est tout en haut de la liste. Suivent la République Démocratique du Congo, le Tchad et la Somalie.

Newsletters

En laissant péricliter l'accord sur les armes nucléaires iraniennes, Biden se plante aussi lourdement que Trump

En laissant péricliter l'accord sur les armes nucléaires iraniennes, Biden se plante aussi lourdement que Trump

Si les États-Unis attendent trop de l'Iran, ils n'obtiendront rien du tout et le pays deviendra rapidement une puissance nucléaire.

Un Allemand reconnu coupable d'avoir castré des hommes dans sa cuisine

Un Allemand reconnu coupable d'avoir castré des hommes dans sa cuisine

Cet électricien de 67 ans a retiré les testicules de plusieurs hommes, à leur demande.

En Pologne, ces gens ordinaires qui portent secours aux migrants coincés à la frontière

En Pologne, ces gens ordinaires qui portent secours aux migrants coincés à la frontière

Alors que la crise migratoire entre la Pologne et la Biélorussie se prolonge, des habitants de l'est polonais se sont improvisés travailleurs humanitaires. Mais ce travail a un coût, tant physique que moral.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio