Monde

Les boîtes noires du vol 370 de Malaysia reposent au fond de douze Empire State Building

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran de l'application du Washington Post.
Capture d'écran de l'application du Washington Post.

Toujours à la recherche des débris du vol 370 de la Malaysia Airlines, près d'un mois après sa disparition, les autorités australiennes ont déclaré début avril avoir détecté des signaux qui pourraient être ceux émis par une boîte noire.

Problème: s'il s'agit bien des boîtes noires du Boeing en question, elles risquent fort de reposer à plus de 4.500 mètres de profondeur (15.000 pieds). Soit plus de cinq fois la hauteur de l'immeuble le plus haut du monde, le Burj Khalifa, construit aux Emirats arabes Unis, écrit le Washington Post. Ou encore douze fois l'Empire State Building.

Dans un article précisément intitulé «La profondeur du problème», le site américain propose une petite application permettant de mieux se représenter cette échelle. L'effet est saisissant: il est en effet nécessaire de longuement faire défiler la page avant de toucher le fond et les fameux 15.000 pieds, qui est «à peu près la profondeur à laquelle le signal a été détecté, précise le Washington Post, ainsi que la profondeur maximale connue sous l'Ocean Shield» -du nom de ce navire militaire australien qui a déclaré avoir repéré un signal «conforme» aux boîtes noires.

L'application donne également d'autres repères utiles: sachez ainsi qu'un Boeing fait près de 61 mètres d'envergure et que le Titanic repose par 3.800 mètres de fond quand, à notre connaissance, le calamar géant ne descend pas plus bas que 792 mètres...

Newsletters

Aux États-Unis et au Canada, les caméras-piétons sur les policiers ont des effets plutôt positifs

Aux États-Unis et au Canada, les caméras-piétons sur les policiers ont des effets plutôt positifs

Les policiers français seront bientôt équipés à grande échelle pour filmer leurs interventions. Une pratique déjà mise en œuvre outre-Atlantique depuis plusieurs années.

Le retrait militaire au Sahel, un débat qui échappe aux parlementaires

Le retrait militaire au Sahel, un débat qui échappe aux parlementaires

Alors que la situation sur le terrain reste particulièrement critique, le sujet peine à émerger en France.

Malgré le Brexit, les eurosceptiques ont perdu la bataille en Europe

Malgré le Brexit, les eurosceptiques ont perdu la bataille en Europe

Depuis le référendum de 2016, les extrapolations quant à une possible extension ou généralisation d'un euroscepticisme flirtant avec le séparatisme ont été nombreuses... et dénuées de fondement.

Newsletters