C'est dans l'actu / Monde

Moins les Américains savent où se trouve l’Ukraine, plus ils ont envie de l’envahir

Temps de lecture : 2 min

Seul un Américain sur six sait placer l’Ukraine sur une carte.

Chaque point représente une réponse des 2.066 sondés. / Thomas Zeitzoff/The Monkey Cage
Chaque point représente une réponse des 2.066 sondés. / Thomas Zeitzoff/The Monkey Cage

«Envahissons l’Ukraine! (Dès qu’on saura où c’est)»

Le titre de l’article de Mother Jones résume une étude menée par trois universitaires de Dartmouth, Harvard et Princeton, publiée le 7 avril dans le Washington Post.

Fin mars, les trois universitaires ont demandé à 2.066 Américains l’attitude que leur pays devrait adopter quant à la situation en Ukraine. Mais en plus de cela, ils leur ont demandé de placer cette dernière sur une carte. Résultat, seul un Américain sur six a su le faire correctement. En moyenne, ils se sont trompés de presque 2.900 kilomètres (1.800 miles). Certains l’ont placé en Australie, en Chine, au Canada, ou... à Miami.

Mais ce qui est encore plus étonnant, c’est cette découverte qu’ont fait Kyle Dropp, Joshua D. Kertzer et Thomas Zeitzoff.

«Moins les participants à l’étude étaient précis, plus ils voulaient que les Etats-Unis utilisent la force, plus ils voyaient la Russie comme une menace à la sécurité américaine; tous ces effets sont statistiquement pertinents avec un indice de confiance de 95%. Nos résultats sont clairs, mais quelque peu déconcertants. Moins les gens savent où se trouve l’Ukraine sur une carte, plus ils ont envie que les Etats-Unis interviennent militairement.»

Autre résultat remarqué par Mother Jones: en général, les jeunes Américains ont donné des réponses plus précises que les autres catégories. 27% des 18-24 ans ont correctement placé l’Ukraine contre 14% des plus de 65 ans. Ce qui fait naître une petite pointe d’ironie chez Kevin Drum.

«Vous dites quoi? Ces idiots de jeunes, ceux dont on se moque tout le temps parce qu'ils ne sont pas capables de placer la France sur une carte, ont fait mieux que leurs pairs plus âgés et à l'évidence plus instruits? Regardez ça. Et gardez-le en tête la prochaine fois que vous verrez une autre de ces études qui se plaint de la nullité des jeunes en géographie de nos jours.»

Mais attention, avant de se moquer des compétences des Américains en géographie... Début mars, Grégoire Fleurot relevait que les Européens étaient tout aussi mauvais que les Américains en science. On attendra donc une étude européenne ou française du même genre pour pouvoir rire de leur niveau en géographie.

Grégor Brandy Journaliste

Newsletters

«Chère Agnès Buzyn, contre le fléau du tabagisme, encore un effort!»

«Chère Agnès Buzyn, contre le fléau du tabagisme, encore un effort!»

Ministre des Solidarités et de la Santé, vous venez, enfin, d’annoncer la gratuité des médicaments du sevrage tabagique. Merci. Il vous reste encore à sortir de votre déni des vertus de la cigarette électronique. Des dizaines de milliers de vies sont en jeu.

Il y a 300 pétitions en faveur de Snowden sur Change.org, pas sûr que la dernière change la donne

Il y a 300 pétitions en faveur de Snowden sur Change.org, pas sûr que la dernière change la donne

...

Que sont devenus les animateurs du Printemps de Pékin?

Que sont devenus les animateurs du Printemps de Pékin?

Le responsable du syndicat étudiant de l’Université de Pékin est devenu «un banquier milliardaire».

Newsletters