Monde / Lu, Vu & Entendu

Le meilleur poisson d’avril de 2014 est signé NPR

Temps de lecture : 2 min

La radio publique américaine a joué avec ses lecteurs sur sa page Facebook, le 1er avril.

Les locaux de NPR, à Washington. / Aude via Wikimedia Commons CC Licence by
Les locaux de NPR, à Washington. / Aude via Wikimedia Commons CC Licence by

On vous a parlé d'un poisson d'avril devenu réalité en France et de scientifiques du Cern qui se moquent d'eux-mêmes. Mais le meilleur poisson d'avril de 2014 vient de NPR qui a lancé un bel appât, dans un statut Facebook.

Post by NPR.

Le site américain Gawker rapporte ainsi que la radio publique américaine a publié sur le réseau social le lien d’un de ses articles, dont le titre était: «Pourquoi les Américains ne lisent plus?»

L’appel au commentaire était trop fort pour certains qui n’ont même pas pensé à lire l’article avant de venir commenter. S’ils l’avaient fait, ils auraient découvert que cet article n’en était pas vraiment un. A la place, voilà ce qui était écrit:

«Félicitations à nos véritables lecteurs et joyeux 1er avril ! Nous avons parfois le sentiment que des gens commentent les articles de NPR sans les avoir vraiment lus. Si vous lisez cela, likez ce post et ne commentez pas dessus. Voyons ensemble ce que les gens ont à dire sur cet article. Meilleurs voeux et bonne journée. Vos amis de NPR.»

Newsletters

Aux origines de l'affaire Griveaux, la culture russe du «kompromat»

Aux origines de l'affaire Griveaux, la culture russe du «kompromat»

En Russie, la récupération de vidéos à caractère sexuel est utilisée pour faire chanter ou discréditer les personnalités politiques et économiques depuis les années 1930.

Bernie Sanders fait paniquer les éditorialistes démocrates

Bernie Sanders fait paniquer les éditorialistes démocrates

Un journaliste a comparé la victoire du candidat dans le Nevada à la défaite française contre les nazis en 1940.

Au centre du Mali, des groupes d'autodéfense ont remplacé l'État

Au centre du Mali, des groupes d'autodéfense ont remplacé l'État

Reconnaissables à leur accoutrement traditionnel et aux grigris qu'ils arborent avec fierté, les chasseurs appelés Dozos sont devenus les maîtres de plusieurs zones du centre du pays.

Newsletters