C'est dans l'actuMonde

Un officier ukrainien demande à un Russe des papiers prouvant l'annexion de la Crimée. Réponse: «Quand avez-vous regardé la télévision pour la dernière fois?»

Jean-Marie Pottier, mis à jour le 22.03.2014 à 18 h 11

Des troupes russes près de la base de Belbek, le 22 mars 2014. REUTERS/Shamil Zhumatov.

Des troupes russes près de la base de Belbek, le 22 mars 2014. REUTERS/Shamil Zhumatov.

Des troupes russes appuyées par au moins quatre véhicules blindés se sont introduites sur une des dernières possessions militaires ukrainiennes en Crimée, une base aérienne située à Belbek, juste à l'extérieur de Sébastopol, samedi 22 mars. 

Le Washington Post, qui consacre un long article à l'évènement, explique que les Russes avaient adressé un ultimatum aux Ukrainiens, et sont rentrés dans la base quelques heures après –entre temps, les Ukrainiens avaient brûlé des documents et... arrosé au champagne le récent mariage de deux lieutenants.

Le quotidien rapporte un dialogue entre un officier russe et son homologue ukrainien, qui lui demandait des papiers prouvant que la Crimée était dorénavant un territoire russe. Réponse du Russe:

«Quand avez-vous regardé la télévision pour la dernière fois?»

L'AFP rapporte par ailleurs que «quelque deux cents hommes sans armes ont [...] envahi la base aérienne de Novofedorivka, dans l’ouest de la péninsule. [...] Des officiers russes regardaient de l’extérieur les militants amener le drapeau ukrainien et hisser celui, blanc et bleu, de la marine russe».

Jean-Marie Pottier
Jean-Marie Pottier (942 articles)
Rédacteur en chef, responsable de la newsletter politique «Le Jour d'après». Auteur de «Indie Pop 1979-1997» et «Ground Zero. Une histoire musicale du 11-Septembre» (Le Mot et le Reste).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte