C'est dans l'actuMonde

Malaysia Airlines: si l'avion a été détourné, les passagers peuvent-ils encore être en vie?

Jeff Wise, mis à jour le 15.03.2014 à 15 h 30

Un membre de la Royal Malaysian Air Force cherche l'avion disparu, le 13 mars 2014. REUTERS/Samsul Said

Un membre de la Royal Malaysian Air Force cherche l'avion disparu, le 13 mars 2014. REUTERS/Samsul Said

Quand l'avion a disparu des écrans radar des contrôleurs aériens il y a une semaine, l'hypothèse par défaut était que l'avion s'était écrasé.

Maintenant, il semble peu probable qu'un complot aussi ingénieusemnt planifié et prudemment exécuté que celui-ci n'ait pas également compris un plan pour une arrivée sain et sauf à la destination finale.

Comme je l'ai écrit plus tôt, le 777 est capable d'atterrir sur des petites pistes d'atterrissage et sur des surfaces relativement non aménagées, comme de la terre battue ou le lit de lacs asséchés.

Dans un tel scénario, les chances sont bonnes que –à moins bien sûr qu'ils n'aient été assassinés– les passagers restent en vie. Les motivations et les intentions de celui qui a pris le MH 370 sont aussi obscures que jamais, mais un scénario de prise d'otages fait partie des hypothèses, tout comme la réutilisation de l'avion comme une énorme bombe volante, ou un mélange de ces hypothèses, et d'autres encore.

Si l'avion a atterri en toute sécurité et que les passagers n'ont pas été tués, pourquoi n'avons-nous pas entendu parler de demandes de rançon? Les auteurs pourraient être en train de couvrir leurs traces, ou ils pourraient être en train de laisser les médias se déchaîner.

Jeff Wise

Traduit par C.C.

Jeff Wise
Jeff Wise (4 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte