C'est dans l'actuMonde

Avion disparu: la zone de recherche est désormais bien plus grande que l'Europe

Grégoire Fleurot, mis à jour le 14.03.2014 à 14 h 40

La zone de 4.000 km de rayon à l'échelle de l'Europe, avec Google Maps

La zone de 4.000 km de rayon à l'échelle de l'Europe, avec Google Maps

Cela fait désormais plus de six jours que les contrôleurs aériens ont perdu le contact avec le vol MH370 de Malaysia Airlines (le Wall Street Journal a mis au point un compteur utile à ce sujet). Malgré les moyens de recherche colossaux mis en place, on ne semble pas vraiment se rapprocher de la découverte du mystérieux appareil ou de ce qu'il en reste. Pire, la zone de recherche s'agrandit quasiment chaque jour, et est passée jeudi 13 mars de la taille du Portugal à une étendue plus grande que l'Europe entière.

Jeudi, un premier article du Wall Street Journal a évoqué la possibilité que l'avion disparu ait pu rester dans les airs pendant environ quatre heures après avoir atteint sa dernière position confirmée, une théorie qui voudrait dire que l'appareil aurait pu voyager 2.200 milles marins si l'on s'en tient à sa vitesse de croisière. En d'autres termes, l'avion de ligne pourrait être allé jusqu'à l'océan Indien, la frontière du Pakistan ou même la mer d'Arabie, selon le journal. Les Etats-Unis ont d'ailleurs envoyé un de leurs deux destroyers participants aux recherches vers l'océan Indien.

Les autorités malaisiennes ont réfuté ces informations, mais les chiffres évoqués dans l'article permettent tout de même de définir une limite théorique au rayon de recherche. Ils correspondent aussi au fait que l'avion avait assez de carburant pour se rendre à Pékin, sa destination initiale, qui est à environ 2.350 milles marins de Kuala Lumpur, son point de départ.

Dans un deuxième article, le journal économique américain révélait qu'un satellite de communication aurait reçu des tentatives de connexion émanant de l'appareil «pendant au moins cinq heures» après sa disparition.

Voilà ce que donne la zone où pourrait se trouver l'avion si l'on se base sur le rayon de 2.200 milles marins évoqué par le Wall Street Journal, soit légèrement plus de 4.000 kilomètres:

En comparaison, voilà ce que cela représente à l'échelle de l'Europe (le cercle a pour centre la Corse, et peut sembler plus grand que celui de la carte ci-dessus à cause de la projection de Mercator utilisée, qui entraîne des déformations sur les distances):

La zone de 4.000 km de rayon à l'échelle de l'Europe, avec Google Maps

On se rend ainsi mieux compte de l'immensité de la zone où l'appareil pourrait en théorie se trouver, qui équivaut à un cercle englobant toute l'Europe, une bonne partie de l'Afrique et allant jusqu'au Groenland. 

Grégoire Fleurot
Grégoire Fleurot (799 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte