Tech & internet / Monde

Rolls Royce imagine des navires cargos sans équipage

Temps de lecture : 2 min

Cargo into the Sunlight / Bridget Coila via Flickr CC license by
Cargo into the Sunlight / Bridget Coila via Flickr CC license by

Bloomberg a publié le 25 février un article sur le dernier projet de Rolls Royce: des bateaux cargos sans équipage, commandés depuis la terre. En développement dans ses bureaux d'Ålesund, les cargos drones pourraient croiser en Baltique d'ici une dizaine d'années, d'après Rolls Royce.

Ces bateaux sans équipage seraient plus sûrs, moins chers et moins polluants. D'après Moore Stephens LLP, une entreprise de consulting citée par Bloomberg, les salaires des marins représentent 44% du coût d'un voyage de cargo. En remplaçant le pont où logent l'équipage par des containers, Rolls Royce espère alléger le cargo à vide de 5% et lui faire économiser de 12% à 15% de fuel.

Cependant, le projet ne convainc pas tout le monde. Pour Derek Hodgson, secrétaire général de l'International Association of Classification Society, ce n'est pas une bonne idée:

«Pouvez-vous imaginer ce que ce serait d'avoir un vaisseau cargo télécommandé qui naviguerait en haute mer? Il y a déjà assez de problèmes avec un équipage à bord. Il y a un grand nombre d'obstacles à surmonter avant que vous ne puissiez ne serait-ce que le mettre sur la planche à dessin.»

A commencer par la législation: les conventions internationales imposent un équipage à chaque navire.

Newsletters

Offririez-vous un chien-robot à votre grand-mère?

Offririez-vous un chien-robot à votre grand-mère?

Des animaux robotisés sont utilisés pour lutter contre l'isolement des personnes âgées, mais le principe fait débat.

Surveillance en télétravail: quels sont vos droits?

Surveillance en télétravail: quels sont vos droits?

Une entreprise est parfaitement en droit d'installer des logiciels de surveillance sur les ordinateurs du personnel… à condition de l'en avertir.

Dans les couples formés sur des applis, le malaise de l'anti-romantisme

Dans les couples formés sur des applis, le malaise de l'anti-romantisme

Si de plus en plus d'histoires d'amour commencent par un swipe à droite, les algorithmes ne matchent pas vraiment avec l'idéal fantasmé de la première rencontre.

Newsletters