Tech & internet / Monde

Rolls Royce imagine des navires cargos sans équipage

Temps de lecture : 2 min

Cargo into the Sunlight / Bridget Coila via Flickr CC license by
Cargo into the Sunlight / Bridget Coila via Flickr CC license by

Bloomberg a publié le 25 février un article sur le dernier projet de Rolls Royce: des bateaux cargos sans équipage, commandés depuis la terre. En développement dans ses bureaux d'Ålesund, les cargos drones pourraient croiser en Baltique d'ici une dizaine d'années, d'après Rolls Royce.

Ces bateaux sans équipage seraient plus sûrs, moins chers et moins polluants. D'après Moore Stephens LLP, une entreprise de consulting citée par Bloomberg, les salaires des marins représentent 44% du coût d'un voyage de cargo. En remplaçant le pont où logent l'équipage par des containers, Rolls Royce espère alléger le cargo à vide de 5% et lui faire économiser de 12% à 15% de fuel.

Cependant, le projet ne convainc pas tout le monde. Pour Derek Hodgson, secrétaire général de l'International Association of Classification Society, ce n'est pas une bonne idée:

«Pouvez-vous imaginer ce que ce serait d'avoir un vaisseau cargo télécommandé qui naviguerait en haute mer? Il y a déjà assez de problèmes avec un équipage à bord. Il y a un grand nombre d'obstacles à surmonter avant que vous ne puissiez ne serait-ce que le mettre sur la planche à dessin.»

A commencer par la législation: les conventions internationales imposent un équipage à chaque navire.

Alice Bru

Newsletters

La Brigade de répression des incivilités en ligne

La Brigade de répression des incivilités en ligne

Chaque troll devrait se méfier.

De nouvelles publicités pro-Brexit sur Facebook, financées par un mystérieux site d'«informations»

De nouvelles publicités pro-Brexit sur Facebook, financées par un mystérieux site d'«informations»

Ces publicités invitent les utilisateurs à écrire à leurs députés afin de les inciter à rejeter le plan Chequers, qui régule les futures relations entre le Royaume-Uni et l'Union européenne.

Les fausses statistiques de Facebook sur les vidéos ont causé des centaines de licenciements

Les fausses statistiques de Facebook sur les vidéos ont causé des centaines de licenciements

Des journalistes de The Atlantic estiment que plus de 350 journalistes ont perdu leur emploi en partie en raison des statistiques données par Facebook.

Newsletters