C'est dans l'actuMonde

Un habitant de Kiev a créé une série de cartes fascinantes sur les affrontements

Slate.fr, mis à jour le 22.02.2014 à 12 h 04

La cartographie de Kiev par Dmytro Vortman.

La cartographie de Kiev par Dmytro Vortman.

Quand les manifestations sur la place de l’Indépendance de Kiev ont débuté il y a trois mois, personne ne savait qu’elles prendraient le tour dramatique qu’on leur connaît désormais. Fin novembre, ce n’était qu’un mouvement pacifiste, lancé à la suite de la volte-face du Président ukrainien préférant l’alliance avec la Russie à l’association avec l’Union européenne.

Mais la protestation s’est transformée, devenant parfois violente au fil des semaines, jusqu'à finir en un bain de sang —les bilans font état de plusieurs dizaines de tués, manifestants et policiers— filmé, photographié et cartographié, quand les forces de l’ordre ont tenté de «reprendre» mardi la place où campaient des milliers de manifestants. Rares sont les personnes qui ont gardé et documenté ces trois mois de manifestations.

Parmi eux, il y a Dmytro Vortman. Depuis le 9 décembre, il tient quasi quotidiennement et avec une précision de moine la cartographie de la place de l’Indépendance, les mouvements des opposants comme ceux des forces de l’ordre. Et il les diffuse sur sa page Facebook.

Voici la première carte, qui montre les positions des troupes le 8 décembre. En rouge, les manifestants, et en bleu les troupes du ministère de l’intérieur.

Trois jours plus tard, le 11 décembre, en pleine nuit, les policiers pénètrent sur la place:

Pendant un mois, les positions sont stables et les manifestants occupent la place. Vortman reprend son tableau de bord le 19 janvier, après que les forces de l’ordre commencent la répression du mouvement. Vortman va alors ajouter le jaune au rouge et eu bleu, pour marquer les zones d’affrontement:

Quand, ces derniers jours, la violence va augmentant, il doit actualiser sa carte plusieurs fois par jour, et ajoute de l’animation pour cartographier ce qui s’est passé ces derniers jours:

Bien sûr, comme le rappelle le Washington Post qui a découvert cette série, «il ne faut pas prendre ces cartes comme la source définitive de ce qui passé sur la place Maidan depuis trois mois, mais elle fournissent une très intéressante perspective des événements et mérite de s’y plonger pour mieux comprendre le déroulé de ce qui s’est joué et se joue encore à Kiev.»

Les événements des dernières heures (accord signé avec l'opposition, rumeurs de fuite du président ukrainien, etc) vont-elles mettre fin à la carrière de Vortman?

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte