Santé / Monde

Le Dr House est vivant, il va bien et il est Allemand

Temps de lecture : 2 min

La très sérieuse revue médicale The Lancet publie une lettre dans laquelle cinq médecins et toxicologues allemands expriment leur reconnaissance envers leur célèbre confrère de la série américaine.

© 20th Century Fox Television
© 20th Century Fox Television

Comme le Dr House, le Dr Jüergen R. Schäefer est un spécialiste de médecine interne. Comme lui, c’est un médecin intellectuel, un as de l’impossible. Il dirige le centre des maladies «non diagnostiquées» de l’hôpital universitaire de Marburg. Là, il travaille avec les Drs Kirsten Dahms, Yulia Sharkova et Sabine Pankuweit. Son toxicologue préféré est le Pr Peter Heitland (Medizinisches Labor, Bremen).

Un jour de mai 2012, l’équipe de Marburg voit arriver un homme de 55 ans souffrant d’une insuffisance cardiaque. Pas d’antécédents notables hormis deux prothèses de hanche, une maladie coronarienne et une cardiomyopathie vraisemblable. Il souffrait aussi de surdité et d’une cécité prononcée, d'une fièvre d'origine inconnue associée à hypothyroïdie, une œsophagite par reflux et des ganglions lymphatiques médiatinaux. A noter la présence de ganglions au niveau de l’aine gauche.

Sa prothèse datait de novembre 2010. Prothèse métal, tête suisse (Zimmer, Winterthur), tige allemande (Aesculap, Tuttlingen). Elle avait été posée en remplacement d’une prothèse céramique de qualité totalement allemande (tête et tige Aesculap) implantée en décembre 2001et qui s’était brisée.

Tous les symptômes dont souffrait le malade en mai 2012 étaient apparus en 2011 et aucun des nombreux médecins consultés n’avaient trouvé la clef du mystère. Tel ne fut pas le cas du Dr Juergen R Schaefer et de son équipe. Hypothèse: intoxication au cobalt. Radiographie de la hanche, dosages du cobalt et du chrome dans le sang et les urines. Diagnostic confirmé. Traitement. Retour immédiat à la clinique d’origine, retrait de la prothèse en métal étranger et pose d’une céramique de qualité entièrement allemande. Disparition rapide des symptômes infectieux, cardiaques et digestifs.

En juillet 2013, les fonctions visuelles et auditives n’avaient toutefois été que partiellement récupérées.

Ça ne vous rappelle rien? Dans sa lettre au Lancet publiée dans l’édition datée du 8 février, l’interniste allemand a l’honnêteté de reconnaître ce qu’il doit au personnage incarné par l’Anglais Hugh Laurie et à ses créateurs américains. Lui-même use d’ailleurs, à Marburg, de la série comme support d’enseignement de sa discipline.

Face à son patient fiévreux et ganglionnaire, le Dr Schüefer a aussitôt songé à «Family Practice» (saison 7 épisode 11):

«L’intoxication au cobalt est une cause bien connue de cardiomyopathie depuis plus d’un demi siècle, rappelle l’équipe allemande dans le Lancet. Elle a surtout était étudiée au Québec chez des buveurs de bière ainsi que dans des contextes professionnels chez des travailleurs de l’acier. La stabilité du cobalt associé au chrome et du molybdène a fait de ce métal un composé excellent dans les prothèses de la hanche.»

Les auteurs ajoutent toutefois que de très graves problèmes d’intoxication au cobalt peuvent apparaître dans certaines situations. C’est souvent le cas avec le remplacement, de plus en plus fréquent, des prothèses en céramique fracturées.

Dans l’épisode «Family Practice» (première diffusion en 2011 aux Etats-Unis et en mars 2012 an France), le Dr House (qui souffre lui-même de la hanche) a une peur bleue: il doit prendre en charge Arlene Cuddy (Candice Bergen, 67 ans), la mère de Lisa Cuddy directrice-doyenne de l’hôpital de Princeton-Plainsboro. Et l’on sait le genre de relations troubles que Hugh Laurie entretient avec Lisa Edelstein.

C’est un épisode assez passionnant où il est question d’amour, d’éthique et d’empoisonnement. La publication du Lancet ne fait aucun parallèle sur ce point entre le médecin chef du service de médecine interne et la direction de l’hôpital universitaire de Marburg.

Jean-Yves Nau

Jean-Yves Nau Journaliste

Newsletters

«Les personnes obèses devraient avoir le droit d'arriver plus tard au travail»

«Les personnes obèses devraient avoir le droit d'arriver plus tard au travail»

C'est l'une des recommandations du directeur des recherches en ressources humaines de l'Institut des études sur l'emploi, au Royaume-Uni.

En Ouganda, une pénurie de médicaments met en danger les personnes séropositives (mais pas seulement)

En Ouganda, une pénurie de médicaments met en danger les personnes séropositives (mais pas seulement)

Depuis le début de l'année, le pays n'est plus approvisionné en Septrin, un traitement antirétroviral administré notamment aux personnes atteintes du Sida.

Faire la grasse matinée le week-end pourrait augmenter votre espérance de vie

Faire la grasse matinée le week-end pourrait augmenter votre espérance de vie

Une bonne excuse à dégainer pour trainer au lit.

Newsletters