C'est dans l'actuMonde

La fabuleuse histoire des toilettes d'Hitler, désormais en vente

Andréa Fradin, mis à jour le 28.01.2014 à 14 h 17

L'Aviso Grill / Bundesarchiv via Wikimedia Commons.

L'Aviso Grill / Bundesarchiv via Wikimedia Commons.

Voilà un moment qu'on en parle. Un peu comme le Graal ou le Yéti, elles ont leur propre mythologie, à ceci près qu'elles sont bien réelles. Oui, il est bien question ici des toilettes d'Adolf Hitler.

The Atlantic revient sur l'incroyable épopée de ces cabinets, orginellement conçus pour l'Aviso Grille, du nom de ce bateau bâti en 1934 «pour le gouvernement d'Allemagne nazie fraîchement installé», raconte le site américain, qui donne aussi une précision décisive:

«A plusieurs reprises, le Grille a même transporté le très sujet au mal de mer Hitler.»

Pour ceux qui n'auraient pas saisi l'allusion, «il y a une chance qu'Hitler ait vomi dans ces toilettes», décrypte le site Roadside America, qui compile les meilleures «attractions touristiques décalées» des Etats-Unis –pour reprendre sa terminologie.

Après avoir fait son office, le navire nazi est «passé de main en main», reprend The Atlantic, avant d'être démantelé:

«Le gouvernement des Etats-Unis [..] voulait éviter que le Grille devienne un mémorial du leader nazi.»

Loupé, puisque les WC d'Hitler sont devenus de véritables célébrités. Récupérées par un garagiste du New Jersey –non pas par curiosité fétide mais par simple nécessité, ces toilettes «ont fonctionné pendant plus d'un demi-siècle. Jour après jour, chasse après chasse». Y compris quand la boutique a été rachetée en 1994; son nouveau propriétaire déclarant de façon très prosaïque:

«Pourquoi dépenser 100 dollars dans de nouveaux [WC] quand j'en ai qui fonctionnent?»

Ce dernier s'est néanmoins résolu cette année à se séparer de la fameuse relique, comme le rapporte le Daily Mail. On n'a aucune idée de la valeur des dites lattrines, mais pour mémoire, les possessions d'Hilter atteignent souvent des prix records –telles ces aquarelles surestimées ou cet accessoire de bureau vendu plus de 400.000 dollars.

Malgré leur aspect plus que douteux, usé par des décennies d'utilisation et d'absence d'entretien (on vous épargne un haut le coeur en ne mettant qu'un lien vers les photos), la notoriété des toilettes elle, n'a jamais déclinée. Son histoire est relayée périodiquement par les médias (l'objet figure par exemple dans un classement du Time répertoriant les toilettes les plus célèbres, aux côtés de l'oeuvre de Marcel Duchamp), et a même failli faire l'objet d'une émission de télé anglaise –finalement avortée:

«Ces toilettes ont été virales bien avant qu'Internet soit là pour les rendre virales, résume The Atlantic. Il y a quelque chose de spécial dans les toilettes d'Hitler, une alchimie attentionnelle.»

Ce truc en plus, c'est peut-être tout simplement la fascination suscitée par le personnage d'Hitler. Mais plus encore, par ce que symbolisent ces toilettes utilisées par le dirigeant nazi dont la politique a conduit à la mort de dizaines de millions de personnes: l'imaginer sur le trône le replace dans un prosaïsme tel qu'il semble peu vraisemblable, notait il y a un an le magazine juif Tablet.

«Même si nous savons qu'il a existé, il reste difficile de se figurer un tel personnage historique comme quelqu'un vivant en dehors de ses discours et de ses défilés.»

A fortiori sur ses toilettes.

Andréa Fradin
Andréa Fradin (204 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte