Monde / Culture

Le conte de fées d'une aide-soignante philippine qui remporte un télé-crochet israélien

Temps de lecture : 2 min

Rosa Fostanes, avec l'ambassadeur des Philippines en Israël. REUTERS/ David Bachar
Rosa Fostanes, avec l'ambassadeur des Philippines en Israël. REUTERS/ David Bachar

Alors que les manifestations de migrants africains font la lumière sur la situation des «illégaux» réfugiés en Israël, Rosa Fostanes, une aide-soignante philippine de 47 ans, a mis au premier plan une autre catégorie d’immigrés: les Philippins. Ces derniers, estimés entre 30.000 et 40.000 ressortissants, travaillent majoritairement comme aide-soignants. Et l’une d’entre eux, Rosa Fostanes a remporté le X-Factor israélien, mardi 14 janvier, grâce à son interprétation de My Way de Frank Sinatra.

Mais Rosa Fostanes n’est pas seulement une immigrée philippine qui ne parle pas hébreu et vit avec sept autres immigrés dans un appartement des quartiers défavorisés du sud de Tel-Aviv. Elle est aussi ouvertement lesbienne, dans un pays qui ne reconnaît pas l’union civile. Avant de se porter candidate pour X-Factor, elle était la chanteuse d’un petit groupe se produisant dans Neve Sha’anan, un quartier pauvre où se trouvent la vieille et la nouvelle gare routière centrale de Tel-Aviv.

Ce conte de fées rappelle l’histoire de Susan Boyle, devenue un phénomène après sa participation à l’émission Britain’s got talent. Boyle était également âgée de 47 ans; célibataire, elle vivait dans la banlieue d’Edimbourg. Il y a même une ressemblance physique entre les deux femmes –Rose Fostanes mesure 1m50, et n’entre pas vraiment dans les canons de beauté représentés par la présentatrice du X-Factor israélien, Bar Refaeli. A ceci près qu’en Grande-Bretagne, contrairement à la situation des Philippins en Israël, le terme d’«Ecossais» n’est pas synonyme d’aide-soignant.

Newsletters

Attention, un Trump peut en cacher un autre

Attention, un Trump peut en cacher un autre

Dernière ligne droite avant l'investiture de Joe Biden, ce 20 janvier, à Washington. Une investiture à laquelle Donald Trump, en bon perdant, ne se rendra pas. Le 45e président des États-Unis a enfin admis sa défaite, dans les mots et dans les...

À Bali, les singes voleurs savent reconnaître les objets de valeur

À Bali, les singes voleurs savent reconnaître les objets de valeur

Au temple d'Uluwatu, les macaques ont mis au point un système de troc pour que les touristes leur donnent à manger.

Les chiottes les plus chères du mandat Trump

Les chiottes les plus chères du mandat Trump

Parce que le service de sécurité chargé d'assurer la protection d'Ivanka Trump n'avait pas accès à ses toilettes, les contribuables américains ont déboursé 3.000 dollars par mois pour que les agents puissent se soulager.

Newsletters