C'est dans l'actuMonde

William Overstreet, l'homme qui avait volé sous la tour Eiffel en 1944, est mort

Raphaël Czarny, mis à jour le 06.01.2014 à 11 h 22

Sous la tour Eiffel. Littlegood via Flickr CC Licence By

Sous la tour Eiffel. Littlegood via Flickr CC Licence By

C’était l’un des grands défis des fans de la simulation aéronautique Flight Simulator: passer sous l’arche de la tour Eiffel. William Overstreet Jr, l’homme qui avait réalisé cet exploit en poursuivant un avion nazi dans Paris, au printemps 1944, est mort dimanche 29 décembre à Roanoke, en Virginie, à 92 ans. Il avait reçu la Légion d’Honneur en 2009.

William Overstreet était devenu pilote en 1942, après la bataille de Pearl Harbor. Le jour de son exploit, il escorte un groupe de bombardier au-dessus de la France occupée. Le groupe est attaqué par la chasse allemande. Overstreet se lance à la poursuite d’un chasseur allemand, un Messerschmitt Bf 109. L’avion allemand, déjà touché, se lance sur Paris pour permettre à la défense anti-aérienne (DCA) d’abattre l’Américain. Il se dirige vers la tour Eiffel et, dans une manœuvre désespérée, passe sous l’arche du premier étage. L’Américain le suit, abat le Messerschmitt, et évite la DCA en volant à basse altitude au-dessus de la Seine jusqu’à quitter la capitale.

Le site Warbirdnews.com lui avait consacré un long article le 31 juillet 2013, rappelant que Overstreet avait été à bonne école concernant la voltige autour de monuments célèbres. Une fois son instruction terminée, le pilote, basé en Californie, avait eu pour chef d'escadrille le capitaine Lloyd «Hub» Hubbard, mort en Belgique en 1944. «Hub aimait aussi faire une patrouille avec quatre appareils, jusqu’au Golden Gate, et faire de la voltige autour», avait expliqué Overstreet.  

Le pilote américain était aussi célèbre pour avoir survécu, au printemps 1944, à un évanouissement de 90 minutes en plein vol, consécutif à une rupture de son système d'oxygène. Il volait alors à 22.000 pieds au-dessus du territoire français. Overstreet ne reprit conscience qu'à 7.000 pieds, un peu plus de 2 kilomètres au-dessus du sol, sans aucun souvenir de ce qui s'était passé entre-temps. Il réussit ensuite à rejoindre l'Angleterre.

Raphaël Czarny
Raphaël Czarny (49 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte