CultureCulture

L'article de 1991 qui a rendu célèbre Jordan Belfort, le héros du «Loup de Wall Street» de Scorsese

Raphaël Czarny, mis à jour le 31.12.2013 à 10 h 48

Leonardo DiCaprio dans le rôle de Jordan Belfort. Via Red Granite Pictures.

Leonardo DiCaprio dans le rôle de Jordan Belfort. Via Red Granite Pictures.

Si vous avez vu Le Loup de Wall Street, le dernier film de Martin Scorsese, vous vous souvenez peut-être d'une scène où Jordan Belfort, le financier interprété par Leonardo DiCaprio, se met en colère contre une journaliste de Forbes qui lui a consacré un portrait au vitriol où il est qualifié de «Robin des Bois dégénéré».

Le magazine américain a eu la bonne idée de ressortir cet article de 1991 en version complète. Un papier qui, contrairement à ce que montre le film, ne s’intitule pas «Le Loup de Wall Street» —le sobriquet vient de l’autobiographie du courtier— mais décrit des éléments qu'on retrouve devant la caméra de Scorsese, comme la façon dont Belfort appâte ses clients avec des actions d'entreprises prestigieuses, avant de leur vendre du bas de gamme.

«Belfort, qui possède 50% du capital de Stratton, pourrait avoir gagné personnellement 3 millions de dollars l’année dernière. Les clients de Belfort, eux, n’ont pas toujours partagé cette prospérité», écrivait alors la journaliste Roula Khalaf, racontant également —autre élément très présent dans le film— comment «la bande de sales gosses de Belfort a rapidement fait de ce dernier son idole».

Raphaël Czarny
Raphaël Czarny (49 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte