Lu, Vu & Entendu / Monde

Un blogueur saoudien risque la peine de mort

Temps de lecture : 2 min

Keyboard / Travis Isaacs via FlickrCC License by
Keyboard / Travis Isaacs via FlickrCC License by

Raif Badawi, blogueur saoudien, emprisonné depuis juin 2012, est accusé d’apostasie, c'est à dire la renonciation publique à une doctrine ou à une religion. Une attitude punie de mort en Arabie Saoudite.

La femme de Raif Badawi s’est confiée à CNN et précise que le juge accuse son mari d’avoir insulté l’Islam à travers son blog, Free Saudi Liberals, lancé en 2008, mais aussi à travers des propos tenus lors d’entretiens télévisés.

Raif Badawi a été condamné à recevoir 600 coups de fouet et à passer sept ans en prison en 2012, une décision contre laquelle l'avocat de Badawi a fait appel.

Human Rights Watch avait publié mi-décembre un rapport qui accusait les autorités saoudiennes de vouloir faire taire les défenseurs des droits de l’homme. Amnesty International dénonce l’intimidation exercée par le pays envers Raif Badawi et envers tous les autres blogueurs qui s’engagent à ouvrir le débat sur des questions d’intérêt public.

La participation des Saoudiens en ligne est aujourd'hui très importante et l’utilisation de Twitter y est une des plus conséquentes au monde.

Alexandra Le Seigneur

Newsletters

Prêter serment sur une tablette numérique, c'est possible

Prêter serment sur une tablette numérique, c'est possible

Qui a dit que le papier était sacré? Certainement pas Suzi LeVine. Cette américaine a pris ses fonctions d’ambassadrice en Suisse après avoir prêté serment en posant sa main sur un écran affichant une version numérique de la constitution...

La Russie est en train de remporter la guerre de la propagande. Sauf en France.

La Russie est en train de remporter la guerre de la propagande. Sauf en France.

Il y a un an, a été lancée Ruptly, une nouvelle agence de presse vidéo russe. Elle ressemble à une agence, avec 110 journalistes, venus de différents pays: Espagne, Grande-Bretagne, Russie, Pologne. Mais c'est en fait «Kremlin TV» explique Spiegel...

Nouveau record controversé du «beer mile», le mile où l'on boit une bière à chaque tour

Nouveau record controversé du «beer mile», le mile où l'on boit une bière à chaque tour

Le 6 mai 1954, l’athlète britannique Roger Bannister brisait une des barrières majeures du sport en devenant le premier à courir un mile, cette distance tout sauf ronde (1.609,35 m, soit quatre tours de piste) mais mythique, en moins de 4 minutes....

Newsletters