Lu, Vu & EntenduMonde

Un blogueur saoudien risque la peine de mort

Alexandra Le Seigneur, mis à jour le 26.12.2013 à 16 h 40

Keyboard / Travis Isaacs via FlickrCC License by

Keyboard / Travis Isaacs via FlickrCC License by

Raif Badawi, blogueur saoudien, emprisonné depuis juin 2012, est accusé d’apostasie, c'est à dire la renonciation publique à une doctrine ou à une religion. Une attitude punie de mort en Arabie Saoudite.

La femme de Raif Badawi s’est confiée à CNN et précise que le juge accuse son mari d’avoir insulté l’Islam à travers son blog, Free Saudi Liberals, lancé en 2008, mais aussi à travers des propos tenus lors d’entretiens télévisés. 

Raif Badawi a été condamné à recevoir 600 coups de fouet et à passer sept ans en prison en 2012, une décision contre laquelle l'avocat de Badawi a fait appel.

Human Rights Watch avait publié mi-décembre un rapport qui accusait les autorités saoudiennes de vouloir faire taire les défenseurs des droits de l’homme. Amnesty International dénonce l’intimidation exercée par le pays envers Raif Badawi et envers tous les autres blogueurs qui s’engagent à ouvrir le débat sur des questions d’intérêt public.

La participation des Saoudiens en ligne est aujourd'hui très importante et l’utilisation de Twitter y est une des plus conséquentes au monde. 

Alexandra Le Seigneur
Alexandra Le Seigneur (74 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte