Monde

[PHOTOS] Ukraine: une manifestation d'ampleur pour répondre à l'interruption du processus avec Bruxelles

Temps de lecture : 2 min

A Kiev, le 15 décembre 2013 REUTERS/Konstantin Chernichkin
A Kiev, le 15 décembre 2013 REUTERS/Konstantin Chernichkin

Alors que Bruxelles a suspendu les discussions avec Kiev sur un accord d’association, qui aurait rapproché l'Ukraine de l'Union Européenne, les pro-européens du pays ont répondu par une manifestation massive.

Si, comme nous vous l'expliquions sur Slate, le pays est divisé, et que la situation n'est pas aussi binaire qu'elle a l'air de l'être lorsque l'on regarde les manifestations anti-Ianoukovitch, les manifestations de cette après-midi à Kiev traduisent bien le sentiment pro-européen de la capitale.

«Plusieurs centaines de milliers d'Ukrainiens se pressaient dimanche sur la place de l’Indépendance à Kiev à l’appel de l’opposition pour une nouvelle manifestation de masse contre le président Viktor Ianoukovitch et son choix de privilégier un rapprochement avec la Russie au détriment d’une intégration européenne», rapporte l'AFP.


REUTERS/Gleb Garanich

REUTERS/Konstantin Chernichkin

REUTERS/Alexander Demianchuk

Mais même à Kiev où le sentiment est massivement pro-européen, on peut voir quelques traces des divisions à l'oeuvre dans le pays. Notamment avec cette photographie montrant les soutiens du président Viktor Ianoukovitch, chantant des slogans et agitant des drapeaux en sa faveur, parmi les manifestations allant dans l'autre sens.


REUTERS/Marco Djurca

C'est là la troisième de cette ampleur depuis le refus du président Viktor Ianoukovitch de signer un accord d'association avec l'UE fin novembre.

Pour tout comprendre à cette crise, lire nos articles:

L'Ukraine retourne dans le giron russe et Poutine change le visage de l'Europe

L'Europe doit soutenir les manifestants ukrainiens, derniers europhiles

Cette fois, le Président ukrainien a du souci à se faire

Newsletters

Une ville espagnole veut faire payer les sauvetages en mer

Une ville espagnole veut faire payer les sauvetages en mer

À San Sebastián, où les coûts des opérations de sauvetage ne cessent de croître, les personnes «imprudentes» ou «négligentes» devront mettre la main au portefeuille.

L'Amérique au bord de la scission

L'Amérique au bord de la scission

[BLOG You Will Never Hate Alone] Les différences d'opinion sont telles que deux options sont seulement possibles: la guerre civile ou la séparation.

Il est temps de se faire de nouveau du souci à propos de la Corée du Nord

Il est temps de se faire de nouveau du souci à propos de la Corée du Nord

Pendant que le monde entier avait les yeux braqués sur l'Ukraine, Kim Jong-un en a profité pour tester un nombre alarmant de missiles.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio