Lu, Vu & EntenduMonde

Le grand écart de Van Damme détourné par les manifestants ukrainiens

Alexandra Le Seigneur, mis à jour le 11.12.2013 à 11 h 19

Jean-Claude Van Damme en équilibre entre deux camions Volvo

Jean-Claude Van Damme en équilibre entre deux camions Volvo

En novembre 2013, Volvo diffusait une publicité sur YouTube qui prônait la stabilité et la précision de ces nouveaux camions. En guest star: Jean-Claude Van Damme (filmé sans trucages) en équilibre entre les deux camions effectuant un grand écart entre les deux poids lourds. Voici la publicité originale:

Un réalisateur ukrainien s’est approprié la pub pour en faire un message politique, rapporte le site d’informations Vocativ. En remplaçant la tête de JCVD par celle du président Viktor Ianoukovitch et en apposant des drapeaux européen et russe sur la calandre des camions, la pub Volvo se transforme en message de protestation avec en voix off le message suivant:

«L’Ukraine se situe entre deux grands monstres: l’Union européenne et la Russie. Mais nous parlons d’autre chose, de la prochaine étape que nous allons franchir avec l’Europe et l’Union douanière russe. Nous avons décidé.» (traduction française à partir de la traduction anglaise faite par Vocativ du texte ukrainien).

Le texte apparaît sur l’écran.

«Ils ont décidé. N’est-ce pas? Kiev, Maïdan, l’Ukraine attendent votre décision.»

Maïdan c’est le nom du mouvement de protestation qui a lieu en ce moment en Ukraine, en référence à la place de l’Indépendance à Kiev, où les forces anti-émeutes ont lancé l’assaut mercredi 11 au matin.

Les Ukrainiens ne sont pas les seuls à s’être approprié cette pub pour faire passer un message politique. Un groupe de jeunes Palestiniens ont eux, tourné leur propre version sur une route déserte de la bande de Gaza. Un homme en équilibre entre deux voitures, toujours avec Only Time d’Enya en fond musical, rappelle l’absence de services primordiaux à Gaza comme l’électricité, coupée 19 heures par jour.

D’autres parodies se retrouvent sur Internet, notamment celle où la tête de l’acteur belge a été remplacée par celle du maire de Toronto, Rob Ford, à moitié endormi.

Un photomontage cette fois-ci, publié par un Ukrainien et repris sur Vocativ, qui parodie Poutine, Obama et encore une fois Viktor Ianoukovitch en équilibre entre des engins militaires, un genre de «C’est qui le lion maintenant?»:

 

Alexandra Le Seigneur
Alexandra Le Seigneur (74 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte