Partager cet article

La Chine triche à Pisa, il ne faut pas que l'OCDE laisse faire

Cérémonie de remise de diplômes ceremony l'université Fudan de Shanghai en juin 2013. REUTERS/Aly Song

Cérémonie de remise de diplômes ceremony l'université Fudan de Shanghai en juin 2013. REUTERS/Aly Song

La publication des résultats 2012 des tests Pisa, organisés tous les trois ans pour évaluer les écoliers à travers le monde en compréhension de l’écrit, maths et sciences, a suscité une vague de lamentations, et pour cause: les écoliers américains (et français) chutent dans le classement pour les trois catégories, et, en ce qui concerne les Américains, font moins bien que la moyenne des pays de l’OCDE en maths.

On nous racontera ensuite que les pays d’Asie de l’Est dominent désormais le classement. Il y a du vrai dans cette analyse, mais aussi quelques pépins.

Les trois «pays» au sommet du classement Pisa sont en fait des villes –Shanghaï, Singapour, et Hong Kong– idem pour la 6e place, Macao. Il s’agit là de grandes villes avec sans nul doute d’excellentes écoles, mais les comparer à de vastes pays géographiquement dispersés est un peu trompeur.

La position de Shanghaï en tête du classement est particulièrement problématique. Singapour est bien entendu un pays indépendant, et Hong Kong et Macao sont des régions autonomes, mais pourquoi juste Shanghaï et pas le reste de la Chine?

Comme Tom Loveless l’écrivait cette année pour la Brookings Institution, «la Chine a un accord spécifique avec l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui est l’organisme responsable des tests Pisa. Les autres provinces ont passé les tests Pisa en 2009, mais le gouvernement chinois a seulement autorisé la publication des résultats de Shanghaï».

Comme vous pouvez l’imaginer, les conditions de vie dans une capitale mondiale de la finance sont quelque peu différentes du reste de la Chine, un pays où 66% des enfants vivent toujours en zone rurale. A quel point Shanghaï est-elle différente du reste de la Chine? Les 23 à 24 millions d’habitants de Shanghaï constituent environ 1,7% du 1,35 millard d’habitants estimés que compte la Chine.

Shanghaï est une municipalité de niveau province, et a historiquement attiré les élites de la nation. Environ 84% des lycées diplômés de Shanghaï vont à l’université, comparés aux 24% à l’échelle nationale. Le PIB par habitant à Shanghaï vaut plus du double de celui de toute la Chine. Et les parents de Shanghaï investissent lourdement dans l’éducation extra-scolaire de leurs enfants. D’après le principal adjoint et directeur de la division internationale du lycée affilié à l’université de Pékin, Jiang Xuegin:

«Les parents shanghaïens vont dépenser chaque année une moyenne de 6.000 yuans (720 euros) en cours particuliers de maths et d’anglais, et 9.600 yuans (1.150 euros) en activités du week-end, comme des cours de tennis et de piano. Durant les années lycée, les coûts annuels de tutorat grimpent à 30.000 yuans (3.600 euros), et celui des activités double pour atteindre 19.200 yuans (2.300 euros).»

L’ouvrier chinois typique ne peut se permettre de dépenser de telles sommes. Imaginez: au niveau lycée, les dépenses totales en tutorat et activités extra-scolaires à Shanghaï dépassent ce qu’un employé chinois met une année à gagner (environ 42.000 yuans, ou 5.050 euros).

Malgré cela, on a vu une bonne quantité de gros titres, comme les années précédentes, sur les étudiants «chinois» plus forts que les Américains. Plusieurs Etats américains ont également participé pour la première fois en tant que systèmes scolaires distincts.

Le récapitulatif des tests Pisa mentionne que s’agissant des résultats en compréhension de l’écrit, «le Massachusetts n'est devancé que par trois systèmes éducatifs, et le Connecticut que par quatre». Des résultats impressionnnant pour ces Etats, mais que personne ne songerait à utiliser comme porte-étendard du système scolaire entier des Etats-Unis. L’OCDE devrait empêcher la Chine de faire ainsi.

Joshua Keating

Traduit par Laurent Pointecouteau

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte