Tech & internetMonde

La carte mondiale des pays qui attirent le plus d'attention médiatique

Grégoire Fleurot, mis à jour le 20.11.2013 à 16 h 51

Information Geographies, Creative Commons Attribution-NonCommercial 3.0 Unported License

Information Geographies, Creative Commons Attribution-NonCommercial 3.0 Unported License

Si vous allez sur n'importe quel grand site d'information français aujourd'hui, vous aurez l'impression que l'actualité mondiale la plus importante du jour est la qualification de l'équipe de France pour la prochaine Coupe du monde de football. Pourtant, de nombreux événements aux conséquences plus importantes pour la vie des habitants de la planète se sont sans doute produits au cours des 24 dernières heures sans que les médias y accordent autant d'attention.

Le blog Information Geographies de l'Oxford Internet Institute vient de mettre en ligne une série de graphiques et de cartes qui illustre très bien cette problématique que l'on appelle communément la hiérarchisation de l'information. La carte ci-dessus par exemple montre les endroits cités dans les médias entre 1979 et 2013 en se basant sur les données de la Base de données globale des évènements, du langage et de la tonalité (GDELT).

Les chercheurs Mark Graham et Stefano De Sabbata ont isolé 43 millions d'événements dans lesquels les acteurs principaux se trouvaient à différents endroits, et les ont rassemblés sur une carte. Plus la ligne est épaisse, plus il y a de liens entre les deux endroits. Les auteurs écrivent:

«La carte réaffirme la place de la France comme un point focal géographique central de la collection. Il y a sept emplacements qui sont caractérisés par plus de 100.000 événements s'étant passés entre eux. Chacune de ces sept paires relie un endroit en dehors des Etats-Unis avec un endroit à l'intérieur de ces derniers. Les lignes les plus lumineuses relient les Etats-Unis (et Washington en particulier) à la Russie (deux fois), l'Iran, l'Irak, Israël (deux fois) et la Chine.»  

Les deux pays les plus connectés en dehors des Etats-Unis sont l'Afghanistan et le Pakistan, tandis que les deux villes les plus connectées sont Séoul et Pyongyang.

Le site du magazine américain The Atlantic souligne que les résultats des travaux complètent ceux d'une précédente étude des deux chercheurs, qui avaient mis au point cette série de camemberts. La taille de chaque camembert correspond au nombre d'évènements ayant lieu dans chaque région, et la taille de chaque tranche correspond au pourcentage relatif d'événements ayant lieu dans chaque pays:


Source: Information Geographies, Creative Commons Attribution-NonCommercial 3.0 Unported License.

Si la méthodologie de ces travaux n'est pas parfaite, The Atlantic souligne qu'ils sont cohérents avec d'autres études sur le sujet comme celle de Benjamin Henning de l'université d'Oxford, qui réalise depuis trois ans des cartes annuelles donnant aux pays une taille proportionnelle au nombre de fois où le journal britannique The Guardian en a parlé. Voilà la carte pour 2012, sur laquelle on peut voir que The Guardian a beaucoup parlé de la France, année d'élection présidentielle oblige:


Source: Views of the World
Grégoire Fleurot
Grégoire Fleurot (799 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte