Lu, Vu & EntenduSports

Barack Obama, le président golfeur ou le golfeur président?

Slate.fr, mis à jour le 12.11.2013 à 12 h 25

Barack Obama en août 2009, sur un parcours de l'île de Martha's Vineyard. REUTERS/Jason Reed

Barack Obama en août 2009, sur un parcours de l'île de Martha's Vineyard. REUTERS/Jason Reed

Barack Obama a beau être au plus bas dans les sondages, a beau accumuler les échecs en politique intérieure (budget, santé, écoutes…) et extérieure (Syrie, NSA, Iran…), il continue inlassablement à travailler son swing de golf. Après avoir été jouer samedi 9 novembre le parcours de golf privé en Floride où a été tourné le film «Caddyshack» («Le golf en folie»), Barack Obama en est maintenant à 150 parties de golf en moins de cinq ans de présidence. Il a joué samedi pendant cinq heures en compagnie de la star de la NBA, le basketteur Alonzo Mourning, de son ami Cyrus Walker et de l’ancien Délégué au commerce Ron Kirk.

Mais ce que pointe malicieusement le Washington Times, c’est que Barack Obama n’était pas vraiment un golfeur assidu avant de devenir Président des Etats-Unis. Il a commencé à jouer régulièrement depuis avril 2009, l’année où il est entré à la Maison Blanche. Et son jeu depuis n’a cessé de s’améliorer et sa passion pour ce sport n’a cessé de grandir au point de devenir envahissante.

Le 28 décembre 2010, tandis qu’il jouait dans le golf privé du Mid Pacific Country Club de Kailua à Hawaii sa 57éme partie en 19 mois, le golfeur professionnel Mark Sousa faisait remarquer aux journalistes que le swing du président «semble bien meilleur cette année». Il a encore plus joué en 2011 mais a été moins assidu en 2012. Il faut dire qu’il était en campagne pour sa réélection et que le golf n’est pas, même aux Etats-Unis, un sport très populaire, mais plutôt celui de l’élite économique et politique. Et qu’il peut être difficile pour un Président démocrate de justifier une pratique intensive tandis que le pays peine à sortir d’une des plus graves crises économiques.

Mais n’ayant plus maintenant d’enjeux électoraux et ne pouvant briguer un troisième mandat, Barack Obama s’en donne à cœur joie depuis le début de l’année. Il a déjà battu son record de 2011 avec 39 parties jouées dont une mémorable de 27 trous (très très longue pour les connaisseurs) le 14 septembre sur le golf de la base aérienne de Andrews.

Les partisans du Président démocrate expliquent qu’il a bien le droit de se détendre de temps à autre et que c’est même nécessaire pour son équilibre. Ils soulignent que son prédécesseur, le républicain George W. Bush, jouait aussi souvent au golf. C’est vrai. Mais différence de taille, George W. Bush a arrêté de jouer au golf à partir d’août 2003 en signe de respect pour les familles des soldats envoyés faire la guerre en Afghanistan et en Irak. Et lors de son seul premier mandat Barack Obama a joué trois fois plus que George Bush.

En tout cas, la passion d'Obama pour le golf donne à ses adversaires politiques un angle d'attaque facile. Ainsi, la chaîne de télévision républicaine Fox News est sans doute la plus cruelle en affirmant que le Président ne joue pas si bien que cela... même s’il s’entraîne beaucoup.

 

 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte