C'est dans l'actuMonde

Typhon Haiyan: une estimation de 10.000 tués et des destructions équivalentes au tsunami de 2004

, mis à jour le 10.11.2013 à 8 h 43

Tacloban, le 9 novembre. REUTERS/Erik De Castro

Tacloban, le 9 novembre. REUTERS/Erik De Castro

[Mise à jour dimanche, à 8h40]

Reuters, citant un responsable de la police philippine, le passage du super typhon Haiyan pourrait atteindre 10.000 tués. La plupart des victimes seraient localisés dans le centre du pays, sur l'île de Leyte. 

Samedi, 18h, heure de Paris, nous écrivions:

Les premiers bilans qui ont suggéré que les Philippines avaient évité la pire des tragédies après le passage vendredi d’un des plus violents typhons jamais enregistrés ont peut-être fait part d’un trop grand optimisme. Plus de 1.200 personnes ont été tués selon la Croix Rouge et le bilan du passage de Haiyan risque encore d’augmenter, explique Reuters.

La Croix Rouge livrera un nouveau bilan plus précis dimanche, mais les observateurs estiment qu’il faudra plusieurs jours pour mesurer le niveau des dévastations, précise CNN. Il semble que ce soit la ville portuaire de Tacloban dans le centre du pays, sur l'île de Leyte, qui a subi le plus de dégâts. Le bilan officiel est de 138 morts, mais les autorités ont déjà reconnues qu’il était trop tôt pour donner ne serait-ce q’une estimation réaliste, ajoute NBC News.

La raison de la difficulté à dresser ce bilan tient largement au niveau très élévé des destructions des systèmes de communication. Pour donner une idée de l’ampleur des destructions, un humanitaire présent à Tacloban n’a pas hésité à les comparer à ce qu’il avait vu après le tsunami de 2004. Selon l'agence russe Ria Novosti qui cite l'agence de presse indonésienne, il y aurait au moins 100 morts dans cette ville qui a été frappée par des vagues hautes de 6 mètres.

Le ministre de l'Energie philippin, Jericho Petilla, qui s'est rendu dans la ville de Palo, parle lui de centaines de morts dans cette seule localité, toujours sur l'île de Leyte. La situation humanitaire y est d'autant plus grave, précise RFI, que la région a déjà été frappée par un tremblement de terre le mois dernier, et plus de 100 000 Philippins étaient déjà réfugiés dans des camps d'évacuation avant l'arrivée du typhon.

Haiyan se dirige vers le Vietnam où il est attendu dans la soirée de samedi et pourrait frapper le sud de Hanoi dimanche, explique USA Today. Les autorités vietnamiennes ont commencé à évacuer près de 500.000 personnes en prévention.

Venedredi, le typhon s’étendait sur plus de 480 kilomètres, soit la distance entre Paris et Bordeaux par exemple. Et la vitesse des rafales les plus violentes était estimé à plus de 300 km/h.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte