Lu, Vu & Entendu / Monde

NSA, PRISM: tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le programme d'espionnage électronique

Temps de lecture : 2 min

Source: The Guardian
Source: The Guardian

«Les fichiers de la NSA décodés»: ce dossier publié sur le site du Guardian est peut-être le travail de pédagogie le plus poussé réalisé dans la presse à propos de l'affaire d'espionnage numérique de masse révélée par l'ancien employé de la NSA Edward Snowden.

Le Guardian a amassé les chiffres, les schémas, les informations et a interviewé des avocats des libertés civiques et du respect de la vie privée, des députés américains et un ancien dirigeant de la NSA, proposant un véritable débat sur les justifications d'une telle entreprise massive de surveillance électronique. Il s'agit, pour la députée Zoe Lofgren, de rien moins que de «la défense de la démocratie à l'ère numérique».

On y réalisera qu'à travers notre téléphone, notre ordinateur portable, notre compte Skype, nos chats, notre profil Facebook, etc., la NSA est largement capable «de construire ce qu'elle appelle un “schéma de vie”, un profil détaillé d'une cible et de n'importe quelle personne associée à elle».

Car l'agence américaine a l'autorisation d'ausculter les communications de potentiels individus dangereux mais, au-delà, de franchir jusqu'à trois degrés de séparation avec les suspects... Si vous avez comme la moyenne des internautes 190 amis Facebook, alors vous êtes vous-même en relation avec plus de 5 millions d'amis d'amis d'amis: trois degrés, donc. Cela donne une idée du panel d'individus que l'agence est susceptible de surveiller.

Source: The Guardian

Certes, se défendent les mis en cause, la NSA collecte essentiellement des données de données: des métadonnées comme les relevés des numéros appelés par un abonné d'un opérateur de téléphonie. Mais cela est largement suffisant pour dresser le profil de la personne et, le cas échéant, accéder à des informations embarrassantes pour elle...

Jean-Laurent Cassely Journaliste

Newsletters

Prêter serment sur une tablette numérique, c'est possible

Prêter serment sur une tablette numérique, c'est possible

Qui a dit que le papier était sacré? Certainement pas Suzi LeVine. Cette américaine a pris ses fonctions d’ambassadrice en Suisse après avoir prêté serment en posant sa main sur un écran affichant une version numérique de la constitution...

La Russie est en train de remporter la guerre de la propagande. Sauf en France.

La Russie est en train de remporter la guerre de la propagande. Sauf en France.

Il y a un an, a été lancée Ruptly, une nouvelle agence de presse vidéo russe. Elle ressemble à une agence, avec 110 journalistes, venus de différents pays: Espagne, Grande-Bretagne, Russie, Pologne. Mais c'est en fait «Kremlin TV» explique Spiegel...

Nouveau record controversé du «beer mile», le mile où l'on boit une bière à chaque tour

Nouveau record controversé du «beer mile», le mile où l'on boit une bière à chaque tour

Le 6 mai 1954, l’athlète britannique Roger Bannister brisait une des barrières majeures du sport en devenant le premier à courir un mile, cette distance tout sauf ronde (1.609,35 m, soit quatre tours de piste) mais mythique, en moins de 4 minutes....

Newsletters