Monde

Le lobby des armes de Dallas manifeste sur le lieu de l'assassinat de JFK

Temps de lecture : 2 min

La Dealey Plaza de Dallas en 2003. CC-BY-SA wikimedia/Brodie319
La Dealey Plaza de Dallas en 2003. CC-BY-SA wikimedia/Brodie319

Une dizaine de personnes armées de vieux fusils militaires et de AR-15, le fusil d’assaut des tueurs de masse aux Etats-Unis, notamment utilisé par le meurtrier de l’école de Newton l’an dernier, se sont rassemblés sur la Dealey Plaza à Dallas samedi. Le but de leur manifestation? Montrer, pacifiquement, qu’il était légal de porter des armes au Texas, raconte le Dallas Morning News. Ça ne vous dit, rien la Dealey Plaza de Dallas? Oui, c’est bien l’endroit où, le 22 novembre 1963, il y a presque 50 ans jour pour jour, le Président américain John F. Kenndy a été assassiné par Lee Harvey Oswald...

Les organisateurs de la manifestation de samedi étaient parfaitement conscients de la portée historique de ce site, mais assuraient dans le même temps que ce lieu avait été choisi à cause de son «espace».

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

«C’est fréquenté, c’est historique et le paysage est parfait pour les médias», a expliqué Brad McClain, un des organisateurs. La petite manifestation, qui a duré 45 minutes, se voulait l’écho local à un rassemblement plus grand à San Antonio. A la fin de la manifestation, la petite troupe a pris ses armes sous le bras comme elle était venue et s’est rendu dans un restaurant pour y déjeuner.

Newsletters

De Merkel à Scholz, quelle politique russe pour l'Allemagne?

De Merkel à Scholz, quelle politique russe pour l'Allemagne?

Pour Berlin, Moscou est à la fois un partenaire majeur en économie, un défi récurrent sur le plan stratégique et un sujet de controverse pour la politique intérieure.

L'Australie est le pays où les habitants ont été le plus ivres en 2021

L'Australie est le pays où les habitants ont été le plus ivres en 2021

Le Danemark et la Finlande sont les deux pays suivant dans le classement du Global Drug Survey.

Certains États paient les Américains pour qu'ils retournent au travail

Certains États paient les Américains pour qu'ils retournent au travail

Ils peuvent recevoir un chèque d'une valeur correspondant à plus de 1.700 euros.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio