MondeLu, Vu & Entendu

La Corée du Nord est toujours aussi nulle en Photoshop

Caroline Piquet, mis à jour le 14.10.2013 à 18 h 18

Kim Jong-Un en train de visiter un hôpital pédiatrique selon l’agence de presse KCNA via NetEase.

Kim Jong-Un en train de visiter un hôpital pédiatrique selon l’agence de presse KCNA via NetEase.

A première vue, c’est une photo presque banale de Kim Jong-un en visite officielle d’un hôpital pour enfants qui vient d’être publiée par l’agence de presse du régime nord-coréen, la Korean Central News Agency (KCNA).

Mais dans un article intitulé «La Corée du Nord est toujours aussi naze en Photoshop», le blog spécialisé dans les jeux vidéo Kotaku a scruté attentivement la photo, et relevé quelques bizarreries, qui laissent penser que l’image est un nouveau photomontage (raté) de propagande, dont la Corée du Nord est coutumière:

«Avez-vous observé les ombres et la lumière? Les silhouettes semblent avoir été superposées.»

Brian Ashcraft a remarqué «des zones floues autour des jambes, des pieds flottants, tout comme des ombres bizarres autour des mains».

Dans les commentaires de l’article de Kotaku, certains notent toutefois qu’il n’est pas logique que la Corée du Nord utilise Photoshop (ou tout autre logiciel de retouche photo) pour une information si consensuelle, quand d’autres pensent carrément que la photo n’est pas truquée.

Le site, via un de ses lecteurs, Robish.W, a procédé à une analyse du niveau d’erreurs grâce au site Photo Forensics. Verdict, il y a des traces de manipulation d’images.

En matière de retouches photo plus ou moins grossières, la Corée du Nord n’en est pas à son coup d’essai. Dans un article d’avril 2013, au moment où les tensions étaient très fortes dans la région à cause des essais nucléaires nord-coréens, nous avions disséqué la propagande nord-coréenne en soumettant les images au logiciel d'analyse approfondie exclusif Tungstène. Il ne faut pas croire que la Corée du Nord utilise toujours de mauvais photomontages. Il semble même qu’avec le temps, écrivait Emile Van Bever, la Corée du Nord se perfectionne en matière de post-production photo:

«Lorsque le photomontage est trop grossier, ce qui pouvait arriver régulièrement par le passé, les agences ne le diffusent pas. Mais de plus en plus souvent, il arrive que les montages en provenance de Pyongyang soient d'une telle qualité que même un œil avisé est incapable de les détecter sans une aide logicielle. Ce qu'il était possible d'interpréter à l'œil nu comme une tromperie, devient aujourd'hui presque impossible sans une analyse méthodique et des outils exceptionnellement performants.»

Caroline Piquet
Caroline Piquet (60 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte